Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de septembre 2018 :

Météo de la ligne D : Septembre 2018

Les principaux éléments à retenir :

  • Septembre ne fait pas exception aux autres mois de l'année : 21 jours comptent au moins 20 trains supprimés partiellement ou totalement.
  • Pour sept d'entre eux, dont un dimanche (!), le nombre de trains supprimés est au dessus de 50 !
  • Toutes ces suppressions entraînent une moyenne de 38 trains supprimés par jour !
  • Pour l'irrégularité, malgré tout, à noter une baisse par rapport à l'an passée. Elle était pour septembre 2018 de 33,6%.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois d'août 2018 :

Météo de la ligne D : Août 2018

Les principaux éléments à retenir :

  • Le mois d'août étant un mois avec moins de circulation, il y a mathématiquement moins de trains supprimés. Cependant, cela n'empêche pas d'avoir tout de même 20 jours avec au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours
  • On dénombre même, parmi ces jours, 4 jours où le nombre de suppression dépasse les 50 !
  • Conséquence, la moyenne de trains supprimés est de 30 par jour, ce qui est énorme !
  • Concernant l'irrégularité, elle est quasiment à un train sur quatre en retard, ce qui fait plus de 4 points en plus par rapport à l'an dernier.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juin 2018 :

Météo de la ligne D : Juin 2018

 

Les principaux éléments à retenir :

  • Ce mois-ci, comme les deux mois précédents, beaucoup de jours ont eu un trafic réduit pour cause de mouvement social.
  • Pour les autres jours, 5 jours sur 9 ont vu au moins 30 trains supprimés partiellement ou totalement.
  • Concernant l'irrégularité, elle suit logiquement ce calendrier pour afficher un score de 30,8%. À noter que ce nombre tient en compte des relevés saisit les jours de grève.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juillet 2018 :

Météo de la ligne D : Juillet 2018

Les principaux éléments à retenir :

  • Beaucoup de suppressions ce mois-ci : près de deux-tiers (20 jours sur 31) voient au moins 20 trains supprimés partiellement ou totalement.
  • Dix jours dépassent les 50 trains supprimés, et même 5 jours dénombrent plus de 100 trains supprimés, c'est énorme ! Le record est pour le 4 juillet, où 176 trains ont été concernés par ces suppressions
  • En conséquence, la moyenne est très élevé, puisqu'elle s'établie à 45 trains supprimés par jour !
  • Concernant l'irrégularité, elle est légèrement en baisse par rapport à l'année passé, à 34,7%.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de mai 2018 :

Météo de la ligne D : Mai 2018

 

Les principaux éléments à retenir :

  • Ce mois-ci, seulement 9 jours avec un trafic non réduit pour cause de mouvement social. Et encore, ces jours étaient soit fériés, soit des jours de week-end... Donc pas un jour ouvré avec trafic normal annoncé.
  • Sur les 22 jours restants :
    • 8 jours pour lesquels le trafic a été de 1 train sur 3 ou moins, c'est à dire en dessous du seuil du service minimum. Pour la branche de la vallée, et au sud de Corbeil, ceci a signifié soit moins d'un train sur 6, voire trafic nul le 14 mai.
    • 4 jours pour lesquels le trafic a été de 1 train sur 2 ou moins, sans interconnexion.
    • Les 10 autres jours étant des jours avec trafic réduit, sans qu'Idfm n'y trouve à redire
  • Concernant l'irrégularité, elle suit logiquement ce calendrier pour afficher un score de 44,8%. Elle tient compte des relevés saisis les jours de grève. Ce qui montre aussi que les trains , quand ils ont circulé, n'ont pas non plus été à l'heure ces jours là.

Comme il a été indiqué par Ile de France Mobilité, le mois de mai fera l'objet d'un remboursement de 50% du pass navigo, avec un geste complémentaire pour les voyageurs qui ont été les plus durement touchés par la grève. Donc pour le RER D, ceci concernera les voyageurs de la Vallée et du Sud de Corbeil. Plus d'informations sur les modalités de remboursement dans un prochain article.

Informations supplémentaires