Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le 11 janvier 2017, le Conseil d’Administration du STIF a entériné deux décisions concernant le RER D

- Celle de l'adoption des grands principes du RER D

- Celle de la commande de nouveaux trains pour le RER D : les RER NG

 

Pour ce qui est du SA 2019 : Sadur prend acte de ces deux décisions, et rappelle les éléments suivants :

  • Sadur a informé depuis le mois de novembre les usagers du RER D des évolutions à venir, via les sites : http://horaires2019.sadur.org/ et http://consultation2019.sadur.org
  • Sadur y a clairement exprimé sa position sur le sujet (lire ici), position que nous maintenons suite au vote du STIF du 11 janvier dernier :
    si le SA2019 entraine une amélioration de l'offre pour une partie des usagers de cette ligne, cette modification de desserte ne doit pas constituer une fin en soi. Il est nécessaire d'avoir dès à présent un engagement écrit sur une date à laquelle les trains du sud de Corbeil-Essonnes pourront de nouveau desservir Paris, sans changement, comme prévu dans le schéma directeur du RER D ;
    • Le sujet le plus sensible, comme nous l'avions évoqué, est celui de la branche Corbeil- Malesherbes. Les nombreuses réactions d'élus et d'usagers de cette semaine le confirment bien : tant qu'une solution ne sera pas trouvée pour rendre des trains de Malesherbes terminus Paris, ce projet sera vécu comme une régression pour les usagers concernés, quelles que soient les compensations mises en place, alors qu'ils payent le même montant d'abonnement que les autres voyageurs ;
    • Des compensations doivent également être mises en place pour les voyageurs de la vallée (Juvisy – Corbeil-Essonnes via Ris), et pour ceux de la branche Corbeil – Melun ;
    • Rien n'est prévu pour le nord de la ligne, alors que la fréquentation de cette partie de la ligne augmente également (+20%).
  • Sadur prend enfin acte de la volonté de co-construction émise par le STIF, et se tient à disposition des décideurs pour discuter des améliorations à apporter ;
  • A cet effet, les sites http://horaires2019.sadur.org/ et http://consultation2019.sadur.org restent à la disposition de tous, jusqu'à la fin de l'année 2017.

 Pour ce qui est des nouveaux trains, SADUR s'inquiète sur la réduction de plus de 25% du nombre de places assises.

 Comme indiqué ci-avant, le STIF a commandé de nouveaux trains pour le RER D à partir de 2021 : les RER NG (que nous présentons plus en détail sur notre site : http://horaires2019.sadur.org/rer-ng/ ).

Or, ces trains suscitent déjà des doutes quant à leur nombre de places assises disponibles.

En effet, il est mentionné dans un article du 11 janvier 2017 du Parisien intitulé « Bienvenue dans les RER du futur »  que le nombre de place assises d'une rame, pour le RER D, serait de 606, contre 810 pour une Z2N (les trains circulant actuellement sur notre ligne). Ce qui, pour un train en heure de pointe, avec le même nombre de voyageurs, représenterait au moins 408 personnes debout en plus !

SADUR rappelle que toutes les gares de la branche Combs sont à plus de 20 minutes de Paris, ainsi que toutes les gares au sud de Vigneux et au nord de Villiers le Bel. Doit-on comprendre qu'avec ces nouveaux trains, en heure de pointe du matin tous les voyageurs seront debout dès Boussy Saint-Antoine ou Combs-la-Ville - Quincy pour la branche Combs, et Evry - Courcouronnes sur le plateau ?

Pour les voyageurs, ceci représenterait des trajets de 30 minutes debout, ce qui n'est pas acceptable. Il est donc nécessaire que le STIF et la SNCF étudient dès maintenant comment augmenter le nombre de places assises dans ces trains.

Ces sujets ne doivent faire oublier ni les améliorations à apporter à l'infrastructure, ni les progrès à faire sur la gestion des circulations en situation normale comme perturbée.

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Pour qui suit l'actualité du RER , c'est un secret de polichinelle : la SNCF travaille sur un projet de nouvelle modification de desserte du RER D, à fin 2018.

Des premiers éléments vont être présentés, lors des prochaines réunions publiques à venir sur le RER D :

  • Commandes de nouveau matériel
  • mais aussi un sujet qui s'annonce sensible, tout le monde ayant encore en mémoire la modification de la desserte à fin 2013 : la refonte de la desserte au sud de la ligne.

Ces évolutions de desserte auraient du faire l'objet d'une concertation cet automne. Aussi, comme nous ne la voyons toujours pas venir, et que vous êtes les premiers concernés, SADUR a décidé de prendre les devants :

  • et de vous présenter dès maintenant les éléments que nous avons en notre possession. Pour ceci nous avons monté le site internet : http://horaires2019.sadur.org, que nous vous invitons à parcourir;
  • et d'ouvrir une plate forme de discussion à l'adresse : http://consultation2019.sadur.org. Elle vous permettra de nous donner votre avis.

 

Encore une fois, ne sont mis en ligne que les éléments qui sont portés à notre connaissance. Autrement dit, le site http://horaires2019.sadur.org sera régulièrement enrichi.

Maintenant, à vous de nous donner votre avis !

 

 

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Vous l'avez peut-être lu sur internet ou bien les réseaux sociaux, mais plusieurs réunions publiques traitant du RER D sont en train de se monter :

- la première se tiendra à Montgeron, le 30 novembre prochain, cf. annonce sur le site internet de la ville :

- la suivante se tiendra à Ballancourt, le 5 décembre prochain :

- d'autres réunions sont en train de se monter. Il se murmure qu'une réunion devrait se tenir dans le secteur d'Evry au début du mois de janvier.

Vous pourrez le constater , des changements devraient être annoncés lors de ces réunions. Nous vous recommandons de vous y rendre, et de vous y exprimer. Elles sont faites pour ça ! SADUR fera d'ailleurs en sorte d'être représentée à chacune de ces réunions.

SADUR vous présentera ces prochains jours les changements évoqués, plus en détail. A suivre...

 

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

A la suite des fortes chaleurs subies lors de l'été 2015, SADUR avait proposé de faire repeindre les toits de nos trains en blanc.

En effet, le soleil tape directement sur la tôle du toit de nos wagons. Nous en étions arrivés à la conclusion qu'un coup de peinture certes ne remplacerait pas la climatisation dans nos trains, mais qu'il pourrait malgré tout faire baisser la températures de quelques degrés. Ce qui rendrait les trajets un peu moins pénibles.

Sadur a donc fait cette proposition à la SNCF, puis l'a relayée auprès d'élus. Ces derniers l'ont eux mêmes relayée au STIF, sous forme de vœu.

Cet effort n'est pas resté lettre morte : depuis quelques semaines, vous pouvez voir circuler une rame dont un des wagons a été repeint. La preuve en images ci-dessous :

Image

Image

Image

Bien entendu, nous imaginons que des mesures ont été faites ces dernières semaines. Nous avons hâte d'en connaître les résultats, et à quelles actions ceci va aboutir. Nous ne manquerons pas de vous en tenir informés !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Suite au courrier conjoint fait par Plus de Trains, l'AUT et SADUR, le STIF et la SNCF ont décidé d'indemniser les usagers à hauteur de 20€ pour une partie des usagers franciliens, suite à la grève qu'ils ont subie au printemps dernier.

Les modalités de cette indemnisation sont bien différentes des précédentes, et cette fois-ci, c'est à chacun de faire la démarche pour se faire indemniser. Notre priorité est donc de vous présenter les étapes à suivre pour obtenir ce remboursement.

Bien entendu, il y a à redire sur ce geste. Nous y reviendrons dans un autre article, conjointement avec nos amis des 2 associations ci-dessus mentionnées. Mais pour le moment, place aux explications !

Avez-vous droit  au dédommagement ?

Les usagers du RER D résidant ou travaillant hors Paris intra muros sont en principe tous éligibles à ce remboursement.

Ce dédommagement s'effectue en fonction de votre commune de résidence. Néanmoins, même si votre ville n'est pas concernée, mais que vous prenez une des lignes concernées pour aller travailler (ex: vous habitez à Vincennes (RER A) et vous travaillez à Juvisy (RER C et D)), vous pouvez aussi bénéficier du dédommagement ! Il faudra faire la demande (cf. ci-dessous), et en cas de refus, faire une réclamation.

Quelle est le montant de l’indemnisation à laquelle vous pouvez prétendre ?

En fonction de votre forfait et si vous êtes éligible, ce dédommagement prend plusieurs formes, en fonction que l'on est abonné ou non : si vous êtes abonnés, vous aurez un remboursement, si vous ne l'êtes pas, le dédommagement prendra la forme d'un avoir.

- Pour les usagers Navigo Annuel, un remboursement de 20€ sous forme de virement bancaire (si vous payez au mois) ou par chèque (si vous avez payé votre forfait comptant)
- Pour les usagers Navigo Mois, un avoir de 20€ vous sera proposé lors de votre rechargement de passe pour le même forfait entre octobre et décembre 2016-
- Pour les usagers Imagin'R, un remboursement de 10,60€ sous forme de virement bancaire (si vous payez au mois) ou par chèque (si vous avez payé votre forfait comptant)
- Pour les usagers Navigo solidarités mois, un avoir de 5€ vous sera proposé lors de votre rechargement de passe pour le même forfait entre octobre et décembre 2016

Comment ça marche ?

Informations supplémentaires