Le 22 mai dernier, la SNCF et Île-de-France Mobilités ont organisé un comité de ligne afin de faire un premier bilan suite à la mise en place des nouveaux horaires et de la nouvelle desserte du RER D en décembre dernier. Le compte rendu de cette réunion, fait par nos soins, est disponible sur notre site dédié à ces nouveaux horaires.

Lire le compte rendu du comité de ligne du 22 mai 2019

Le 9 décembre dernier, les horaires du RER D ont bien plus changé qu'initialement annoncé : pas uniquement dans l'offre proposée (et la mise en correspondance maintes fois évoquée), mais aussi dans les heures de passage des trains en gare, qui se sont retrouvées avancées ou retardées de quelques minutes.

Or, les heures de départ et d'arrivée des bus n'ont pas forcément été revues en conséquence. Et donc, les correspondances trains-bus (ou bus-train le matin) s'en sont retrouvées compliquées, voire impossibles.

Si certains opérateurs ont adapté depuis leurs horaires, il reste bon nombre de cas où les usagers des bus voient leur train partir en arrivant à la gare le matin, et vice-versa le soir. Ils se retrouvent à devoir attendre alors au minimum 1/4 d'heure en plus, dès que nous sommes en moyenne couronne. Et cette attente nous semble évitable.

Il y a quelques semaines, nous allons donc lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux, pour identifier quelles étaient les correspondances à améliorer. Suite à vos retours, nous avons constitué a liste des lignes concernées. Elle est disponible sur cette page.

Nous comptons mettre à jour cette page :
- à chaque fois que nous aurons une nouveau signalement
- un retour des opérateurs en question

Pour informations, ces retours commencent à être suivis d'effets : Une première modification a eu lieu courant mars sur le Val d'Yerres où les horaires de la ligne F ont été adaptés, et ceux des lignes F4 et I ont été légèrement (mais pas suffisamment) corrigés.

Si vous avez constaté un problème de correspondance alors que votre train était à l'heure et que votre ligne n'est pas dans notre liste, n'hésitez pas à nous contacter !

Lors du changement d'horaire en décembre 2018, de nombreuses lignes de bus se sont retrouvés avec des horaires décalés par rapport aux trains, ce qui est particulièrement désagréable quand en arrivant en gare, nous voyons notre train ou notre bus partir. Nous avons alors fait un appel de témoignages afin de lister ces lignes problématiques afin d'exiger d'Île-de-France Mobilités, autorité organisatrice et responsable de ces horaires, de procéder aux corrections nécessaires. Nous vous listons sur cette page l'ensemble des lignes qui nous ont été signalés :

 
Gare Ligne État
Survilliers-Fosses Keolis CIF R1 Adapté en heure de pointe, mais adaptation nécessaire en heure creuse
Keolis CIF R2 Signalé
Louvres Keolis CIF R6 Signalé
Goussainville Keolis CIF R8 Signalé
Lieusaint Moissy Transdev IdF 21 Signalé
Transdev IdF 24 Signalé
Savigny le Temple Transdev IdF 31 Signalé
Vigneux-sur-Seine Keolis Seine Senart E Signalé
Keolis Seine Senart F Signalé
Brunoy STRAV C Signalé
Yerres STRAV F Adapté
STRAV F4 Modifié, mais des adaptations sont encore nécessaire
STRAV I Modifié, mais des adaptations sont encore nécessaire
Évry Courcouronnes TICE 404 Signalé
Évry Val-de-Seine TICE 403 Signalé
Corbeil-Essonnes TZen 1 (premier train et heures creuses) Signalé

Il nous a été également signalé, à Garges-Sarcelles, que les capacités des bus 133 et 252 étaient insuffisantes.

Si vous subissez également cette situation, et que votre ligne n'est pas listée ci-dessus, vous pouvez utiliser notre formulaire de témoignages pour que nous le signalons et que votre trajet soit moins pénible !

Comme vous le savez, depuis le 9 décembre 2018, la SNCF et Île-de-France Mobilités ont mis trois branches de notre ligne en correspondance obligatoire pour aller à Paris ou en revenir.

L’association SaDur avait perçu cette évolution comme une véritable régression des conditions de transports pour les usagers concernés. Si nous n’avons pas alors été entendus pour que des trains vers Paris soient maintenus, nous avons malgré tout obtenu que

  • la correspondance soit maintenue, le soir, si le train venant de Paris avait au plus 7 minutes de retard à Juvisy
  • la qualité de la correspondance soit mesurée et objectivée, la SNCF devant contractuellement assurer 95% des correspondances en heure de pointe du soir.

Depuis sa mise en service, la gare de Créteil Pompadour, de par sa configuration à quai central unique, ne donne pas vraiment satisfaction :
- au quotidien : l'étroitesse du quai rend difficile la circulation des voyageurs, surtout quand deux trains sont à quai simultanément
- elle n'offre pas la garantie d'être desservie de façon nominale : en effet, au moindre incident, ou au moindre chantier sur l'axe Villeneuve, elle est, dans le meilleur des cas, desservie dans un seul sens de circulation. Forçant ainsi les usagers qui l'utilisent à se rabattre sur une autre solution. Pour un "pôle multimodal", ce n'est pas glorieux...
- L'expérience du déraillement du TGV Lyria du 28 janvier 2015 a montré qu'elle ne peut même pas servir de point de retournement pour le RER D (Cf. notre article du 29 janvier 2015)

Le conseil d'IDFM d'octobre 2018 a validé l'avant projet de la mise en place d'un deuxième quai à cette gare. Deuxième quai que nous réclamions dès décembre 2008.

Certes, il est dommage d'avoir attendu 10 ans pour que cette demande soit enfin validée, et que son coût soit au finale proche de celui de la gare d'origine. Malgré tout, nous nous réjouissons de cette décision, qui permettra à cette gare d'avoir enfin le statut qu'elle mérite. Espérons que le projet du terrier de Bercy prendra moins de temps à être validé, il est encore plus urgent !

Pour approfondir le sujet, consultez notre dossier : Créteil-Pompadour en 2019