SaDur vous présente ses voeux les plus sincères pour 2009 :

  • pour vous même, vos familles, amis et collègues,
  • pour une vie professionnelle enrichissante,
  • pour un environnement économique plus stable
  • et surtout pour des conditions de transport enfin acceptables

Lors de ces vœux je ne voudrais surtout pas oublier ceux qui nous transportent. Il y a ceux qui essaient de nous transporter dans des conditions acceptables, ce sont les cheminots qui font ce qu'ils peuvent avec de bien piètres moyens. Il y a également leur hiérarchie qui est renouvelée régulièrement mais où chaque nouvelle génération ne réussit pas à trouver le remède miracle qui fera fonctionner le dinosaure. Nous ne voudrions surtout pas oublier le STIF et la RATP qui ne font qu'ajouter misère à notre misère.

Depuis fin août, la D8 est annoncée comme la panacée universelle à l'irrégularité chronique du RER D ; on peut renvoyer à tous les dossiers de presse et annonces triomphalistes faits par la SNCF et le STIF sur le sujet.

En revanche peu d'info officielle du côté du nord de la ligne, et peu de réactions des élus malgré nos alertes répétées depuis près de deux ans.

La mise en place s'est donc faite et, conformément à nos prévisions, il s'est produit ce  que l'on redoutait :

  • Des trains archi bondés au nord, d'où un mécontentement général des usagers de la branche.
  • Les problèmes récurrents de la ligne ne sont pas résolus pour autant, voire aggravés (couscoussières de retour en pointe sur la branche Combs-La-Ville, apparition de trains courts et suppressions régulières de trains !).
  • La suppression de l'interconnexion entre le Nord et la Branche-Plateau est bien plus pénalisante que prévu.
  • Bien entendu, en cas de pépin, ça rame encore plus qu'avant, Cf. les bulletins de retards.
  • En termes de régularité, certes on observe un léger mieux, mais c'est loin d'être la panacée et ce petit gain est complètement annihilé par la dégradation des conditions de transport.
  • En termes d'informations, pour le moment un gros mieux est constaté à Chatelet, mais qu'est-ce que cela sera lorsque ce travail ne sera plus assuré par un cadre de la D et le relais sera passé ? Y a-t-il d'ailleurs aucune confirmation officielle de la pérennité de cette information à Chatelet les Halles ?
  • A revoir : la gestion des trains est très fragile. Dès que le train ZUCO (train semi-direct pour Melun via Combs-la-Ville) a deux minutes de retard à Chatelet, le train BIPE (train semi-direct pour Malesherbes) part à sa place, et de ce fait le ZUCO se retrouve avec 6 ou 7 minutes en gare de Lyon, avec ses voyageurs + celui du ZECO (train dérogataire pour Melun) à charger...
  • Le ZECO (train dérogataire pour Melun) qui se traine derrière le ROVO (train omnibus pour Corbeil-Essonnes).

Quand nous ferons le bilan de la ligne D, en 2008, nous ne pourrons que constater qu'une fois encore la situation a été, pour rester polis, calamiteuse tant pour la régularité que pour les conditions de transport (l'un et l'autre étant étroitement liés), et ce malgré l'exposition médiatique accrue de la ligne.


De notre côté, rassurez-vous, nous ne nous sommes pas contentés d'entériner cet état de fait. Durant l’année nous avons en effet :

  • Effectué des tractages pour sensibiliser les voyageurs à la dégradation des conditions de transport sur le RER D.
  • Organisé en début d'année une manifestation à Brunoy à laquelle de nombreux élus de la ligne ont participé. 
  • Sollicité les élus de l'ensemble de la ligne, par diverses lettres ouvertes, notamment lors du lancement de D-Maintenant et de l'annonce médiatique du nouveau plan de circulation pour ce mois de décembre.
  • Participé à diverses réunions avec la SNCF pour exprimer nos point de vue, nos revendications et nos attentes. Au cours de ces réunions nous avons fait des suggestions qui ont été prises en compte.
  • Participé à des réunions de travail avec les élus notamment avec l’Union des Maires de l’Essonne, ce qui a abouti à la création de l'association « Les élus de la ligne D du RER ».
  • Eté régulièrement sollicités par la presse (journaux, radios, télés) lors de chaque incident ou actualité relatif à la ligne D. 
  • Publié une lettre ouverte au nouveau président de la SNCF lors de sa nomination afin qu’il prenne en compte nos attentes lors de la définition de son Plan-Choc pour le RER D.
  • Eté invités au «  lancement » du Plan D-Maintenant le 27 mai 2007 en présence des élus, des représentants du STIF, de cadres de la SNCF et de la presse.  Au cours de cette « cérémonie », l’association SADUR a été invitée à prendre la parole plusieurs fois et a prononcé un discours qui exprimait notre mécontentement, nos exigences et même nos espoirs en ce plan.
  • Développé un outil internet (D-Collector) qui nous permet d'obtenir des statistiques de régularité bien plus significatives et plus proches du retard ressenti par les usagers que celles publiées par la SNCF.

Comme chaque mois, voici les statistiques retournées par D-CollecTOR. La situation continuant invariablement de s'aggraver, nous allons encore une fois user abusivement du copier-coller, puisque comme pour le mois passé, nous avons encore battu un records d'irrégularité. Les chiffres parlent d'eux même :

 

Statistiques D-Collec-TOR Octobre 2008

 

Soit une irrégularité globale de 43% *

* pourcentage des trains avec un retard > 5 minutes. Statistiques calculées par D-CollecTor

Durant le mois de Novembre plus de 1200 trains ont été relevés. Le succès de D-collector ne se dément pas, merci encore à vous ! Encore une fois, n'hésitez pas à participer, plus nous serons nombreux à nous en servir et plus les chiffres seront significatifs quant au ressenti de la ligne que nous avons, nous usagers !

Pour plus de détails

 

Suite à la mise en place de la nouvelle desserte des trains de la ligne D le 14 décembre, un certains nombre de trains changent de nom.

 

SADUR vous donne la liste des changements.