Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


L'association Sadur a rencontré la Direction de la ligne D le 21 décembre 2009.


Voici un résumé des points qui ont été abordés au cours de cette réunion :


(le lien → note, en début de chaque paragraphe, vous donne le contexte de la question posée) 

  • Programme D-Maintenant  {overlib}→ note|Le programme D-Maintenant avait été lancé fin mai 2008 par Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, lui-même.
    100 M EUR devaient été engagés pour une remise à niveau de la ligne : ponctualité, information et accueil des voyageurs, tranquillité et sûreté des voyageurs, confort, disponibilité des équipements.
    Il devait donc prendre fin avec l'année 2009. L'objectif affiché était de diminuer d'un tiers et si possible de la moitié le nombre de trains en retard sur la ligne.| |Fermer|1|1|500|||{/overlib}

    La SNCF nous informe que toutes les actions du programme D-Maintenant ont été réaliséesCependant, elle considère que les résultats sont en progression mais pas au niveau attendu.
  • Régularité  {overlib}→ note|La régularité est un des points qui intéressent le plus les voyageurs sur la ligne. La D était ces derniers années parmi les lignes d'Ile de France les plus touchées par les retards des trains. En fait, depuis l'interconnexion des 2 parties de la ligne en 1995, l'irrégularité a augmenté de plusieurs points, et avec l'augmentation du nombre de voyageurs sur les 15 dernières années, la situation ne s'est pas améliorée.

    Etant donné que le nombre de trains sur le tronc commun avec la ligne B (Gare du Nord - Châtelet les Halles) était considéré comme une des principales causes de retard à cause des conflits de circulation entre les 2 lignes, il avait été décidé en décembre 2008, de limiter les trains de la branche Plateau (par Evry-Courcouronnes) à Châtelet les Halles, et donc de diminuer le nombre de trains sur la branche nord de 12 trains par heure et par sens à 8 (en abrégé, passage d'une desserte dite "D12" à une desserte dite "D8").

    On appelle "retournement" l'opération permettant un train arrivant dans un sens de repartir dans l'autre sens à son terminus. Il faut assurer la descente des voyageurs qui arrivent d'un côté, la montée de ceux qui partent de l'autre, le conducteur doit mettre hors service et quitter sa cabine de conduite et rejoindre et mettre en service celle située à l'autre extrémité du train.
    | |Fermer|1|1|500|||{/overlib}


    La régularité n’est pas au niveau voulu. Le chiffre de l’irrégularité 2009 (à fin novembre) serait de 15,6% (le chiffre de 2008 était de 18,2%). Il y aurait, selon la SNCF, une baisse de  8 points  sur les   4  derniers mois  2009 par rapport  à la même période  2008. Sadur considère que les résultats obtenus le sont grâce aux efforts faits dans la maintenance de l'infrastructure et non pas grâce à la D8 (suppression d'un train par quart d'heure dans le tunnel). La SNCF maintient que malgré tout il y a eu une réduction du « bruit de fond » (irrégularité chronique due à l’exploitation de la ligne) et que la D8 y est pour quelque chose, notamment dans l'allongement des temps de retournement au nord qui permettent de mieux absorber les retards.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Depuis sa création en 2005, l’association SADUR rencontre régulièrement les élus (maires, députés, sénateurs, conseillers-généraux, …) pour dialoguer, échanger des points de vue au sujet de la ligne D dur RER et pour proposer des solutions aux problèmes de régularité, de dessertes ou de manque d’infrastructures de cette ligne.

Les élus sont toujours présents à nos différentes manifestions. Ils relaient nos actions et nos propositions au travers de leurs moyens de communication et lors de leurs interventions.

La mise en place du moratoire concernant la desserte « Tout Omnibus » des trains de la ligne D est le résultat probant de ce travail en commun.

Dès 2007, lors de la présentation du schéma Directeur de la ligne D, nous avons alerté les élus sur le choix du STIF et de la SNCF de l’option « Tout Omnibus » qui semblait être envisagée pour la ligne D. Pendant près de deux ans le STIF s’était bien gardé de communiquer sur les évolutions du Schéma Directeur. On comprend pourquoi maintenant. Ce n’est qu’au début juillet 2009, subitement, sans aucune concertation, tant avec les usagers qu’avec les élus, que le STIF a décidé de concrétiser certaines options du Schéma Directeur en adoptant son Schéma de Principe qui validait, entre autres, la desserte « Tout Omnibus » pour le plan de circulation de décembre 2013. L’association SADUR et les élus (dont le Conseil Général de l’Essonne), ont fermement affirmé leur opposition à ce choix. Cette opposition s’est faite au travers de Communiqués de Presse et de manifestations.

La manifestation des élus, qui a eu lieu le 9 décembre 2009 devant le siège du STIF à Paris, a permis la mise en place en place d’un moratoire sur l’application de la desserte « Tout Omnibus ».


Manifestation des élus du RER C et D devant le siège du STIF le 9 décembre 2009. 

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

« Francilien »  est le nom du nouveau train du réseau Transilien qui sera mis en service sur la ligne  (Paris – Luzarches) le 13 décembre 2009. 

Ce train de nouvelle génération a été conçu et financé conjointement par le STIF et la SNCF. Son arrivée est annoncée dans toutes les gares et les stations de métro de l’Ile de France.

 


Affiche de la campagne de publicité du STIF

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Des élus de la ligne D lancent une pétition pour protester contre le « tout omnibus » et pour demander le vote du budget nécessaire à la rénovation de la ligne D du RER.

› la pétition des élus du RER D
 
Les élus manisfesteront le mercredi 9 décembre 2009 à 9h devant le STIF (39 bis rue de Châteaudun à Paris) date à laquelle se tiendra le prochain Conseil d'Administration. Ils appellent les usagers à les rejoindre.

Cette maninesfation est organisée conjointement avec l'association des Elus de la ligne C qui eux s'opposent à l'adoption du Schéma Directeur de cette ligne

› la pétition des élus du RER C

A l'issue de cette manifestation, une lettre commune sera remise au STIF pour demander l'annulation du Schéma Directeur du RER C et du Schéma de Principe du RER D tels qu'ils ont été adoptés lors du Conseil d'Administration du STIF le 8 juillet 2009.


› Réagissez à cet article dans le forum

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les nouveaux écrans mis progressivement en place sur la ligne D remplacent les anciens panneaux de téléaffichage. Ces panneaux étaient installés depuis l'ouverture de la ligne D en 1995 et, au fil des années, tombaient souvent en panne. Cependant, ils avaient quand même un avantage : le code mission des trains était visible de loin ce qui n'est pas le cas actuellement avec les nouveaux écrans.



Dès le début du déploiement de ces nouveaux écrans, l'association SaDur avait demandé à la SNCF que le code mission soit affiché en beaucoup plus gros car, pour certains, il était illisible à plus d'une vingtaine de mètres.

Lors d'une réunion avec la SNCF en septembre 2009, la direction de la ligne nous a informé qu'elle avait pris en compte notre demande et qu'elle allait proposer bientôt deux versions de l'affichage du code mission d'un train et de la liste des gares desservies.

Ces deux versions viennent d'être installées sur quelques écrans à la Gare de Lyon sur le quai des voies 1 et 3 pour une période de test au près de voyageurs.

Informations supplémentaires