Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Ces derniers jours, alors que les suppressions et incidents sur la ligne D sont toujours aussi pénalisants pour les usagers, nous avons eu les communications suivantes de la SNCF :
- Réouverture de la gare de Combs-la-Ville - Quincy, rénovée
- Arrivée d'agents de nettoyage dans les trains


Certes, il ne faut pas minimiser ceci, mais nous rappellerons quand même que nous sommes toujours en attente de deux autres communications écrites de la part de la SNCF:
- La réponse écrite à notre lettre ouverte du 22 novembre dernier
- Le chiffre de régularité de la ligne D en 2010. Pour l'année 2009, les 15.4% avaient été communiqués le 5 février 2010. Comment se fait-il qu'au 17 mars 2011 le chiffre n'a toujours pas été communiqué à tous, alors que le STIF annonce dans son support du comité de ligne (page 5), une dégradation de 4.7 points par rapport à 2009 ?


Communiquer c'est certes mettre en avant ce qui est fait pour l'amélioration de la ligne, mais c'est aussi expliquer ce qui ne va pas, et expliquer ce qui est fait pour résoudre le problème. C'est pour ça que nous attendons, sur les deux sujets ci-dessus, des réponses écrites, et précises.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Le 3 février 2011, SaDur a rencontré la SNCF, représentée par Alain Krakovitch, directeur région Paris Sud-Est, Franck Dubourdieu, directeur des lignes D et R et Marc Carémentrant, chargé des relations institutionnelles.

Le constat est fait que l’année 2010 a été particulièrement mauvaise pour la régularité de la ligne, principalement à cause de l’indisponibilité du matériel. L’équipement récent des Z20500 en semelles de freins composites use plus rapidement les roues, nécessitant des reprofilages plus fréquents. Le mouvement social de l’automne dernier suivi de la chute de feuilles, couplés à un parc matériel tendu, a provoqué la crise du matériel que nous subissons depuis plusieurs mois.

La SNCF va donc équiper les rames d’un système « anti-enrayeur», comme pour celles du RER C. Cela nécessitera cependant du temps : 2 ans environ pour équiper toutes les rames. Elle va également revoir l'organisation de ses centres de maintenance, qui fonctionneront désormais tous les jours, 24h/24.

Concernant l’indemnisation des usagers du RER D, la SNCF n’y est pas favorable. Elle considère en effet que les sommes reçues par les usagers seraient faibles, alors que l’investissement serait important (plusieurs millions d’euros). Elle préfère investir cette somme pour l’amélioration de la ligne.

Retrouvez le compte-rendu complet sur le forum de SaDur dans la partie réservée aux membres de l’association.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
SaDur a été reçu par le STIF et sa directrice, Sophie Mougard, le jeudi 21 janvier dernier. L’association lui a d’abord remis l’ensemble des signatures de sa pétition lancée fin novembre, ainsi que les signatures de la pétition initiée par l’UNSA auprès des salariés de Generali à Saint-Denis, soit au total plus de 1 800 signatures.

Un point de situation a d’abord été fait sur la régularité de la ligne D. Le STIF a convenu que les chiffres étaient catastrophiques, en particulier sur les derniers mois de l’année, avec une cause bien identifiée : la disponibilité du matériel. Sur ce point, le STIF a annoncé que la SNCF avait lancé un audit interne ; cependant le STIF ne s’en satisfait pas et a décidé de lancer un audit indépendant.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Au début du mois de juillet, nous avons lancé une campagne sur notre site appelée « Le RER D, Sadur, et vous » . Nous avons filmé des voyageurs qui nous ont contactés.

Michel , Manuel  et Gilles ont répondu à l'appel.
Voici leur témoignage, hélas bien représentatif du quotidien de notre ligne.
Merci à eux de nous avoir consacré un peu de leur temps libre !

D'autres témoignages sont à venir !
Si vous souhaitez nous apporter votre contribution, vous exprimer sur vos conditions de transport, de votre vision de la ligne D en général, n’hésitez pas à nous contacter, nous trouverons un créneau, dès que nous aurons des disponibilités, pour vous rencontrer.
N’oubliez pas également que vous pouvez nous adresser vos témoignages via un formulaire depuis la page d’accueil de notre site internet. Nous essayons d’y répondre le plus vite possible, en fonction de nos disponibilités également, et nous en remontons certains à la direction de la ligne D ou bien au STIF pour appuyer nos propos. Ils nous sont tout aussi précieux !
N’hésitez donc pas à les utiliser !




Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Suite à de graves dysfonctionnements et aux différentes pannes qui avaient sérieusement perturbé le trafic de la ligne D la première quinzaine du mois d’octobre 2009, l’association Sadur avait co-organisé, avec des élus de l’Essonne, une manifestation devant de la gare de Yerres le 17 octobre 2009. (pour rappel, voici le tract distribué à l'époque).

A l'issue de cette manifestation, les élus avaient souhaité descendre sur les voies et avaient invité les manifestants à les y rejoindre. Cette occupation des voies aura duré une dizaine de minutes.

Le 22 octobre 2009, la SNCF a déposé une plainte contre l'association Sadur pour le motif d'entrave à la circulation à la circulation ferroviaire avec un préjudice de 5431,28€.

Au moment même où la ligne connait une nouvelle série de pannes matériels et de perturbations qui empoisonnent le quotidien des usagers du RER D, l'ancien président de l'association a été convoqué par la gendarmerie le samedi 13 novembre 2010 pour être auditionné dans le cadre de cette plainte. Dans sa déposition, il a rappelé les circonstances de la manifestation et son déroulé. La plainte sera transmise au procureur de la république.

Informations supplémentaires