Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ca devient une habitude le weekend !

Samedi matin :

Panne sur un système de commande des aiguilles à Viry Châtillon.

Heure de dernière mise à jour des informations : 27/02/2010 à 06h41
En raison d'une panne sur un système de commande des aiguilles en gare de Viry Châtillon, le trafic est perturbé sur la ligne D du RER.
La circulation a été interrompue entre Juvisy et Corbeil Essonnes, dans les 2 sens.
A présent, le trafic reprend très progressivement.
Des retards de 15 à 45 minutes, des suppressions ainsi que des modifications de desserte sont à prévoir.


Samedi midi :

Incident de signalisation à Saint Denis.

Heure de dernière mise à jour des informations : 27/02/2010 à 12h36
En raison d'un incident de signalisation à Saint Denis, le trafic est perturbé sur la ligne D.
Les trains circulent avec des retards de 10 à 30 minutes environ et des suppressions ou modifications de desserte sont possibles surl'ensemble de la ligne .


Et pour qu'il n'y ait pas de jaloux, samedi soir :

Train en panne en gare du Bras de Fer.

Heure de dernière mise à jour des informations : 27/02/2010 à 21h18
La panne d'un train en gare du Bras de Fer depuis 19h20 interrompt le trafic entreCorbeil Essonnes et Juvisy via Evry Courcouronnes en direction de Paris.
Les trains sont détournés par Evry Val de Seine.
Les voyageurs des gares du Bras de Fer, Evry Courcouronnes, Orangis Bois de L'Epine et Grigny Centre désirant se rendre à Paris sont invités à emprunter les trains à destination de Corbeil Essonnes et à repartir dans l'autre sens.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


La SNCF a publié sur le site internet Transilien.com un du bilan de son programme D-Maintenant qui vient de s'achever.


› bilan du programme D-Maintenant de la SNCF


Dans ce document, la SNCF ose certaines affirmations telles que :

♦ La SNCF considère que l’année de référence était 2008 (18,1% d’irrégularité) et que l’objectif à atteindre était un taux d’irrégularité de 12,5%.


L'association SaDur conteste cet objectif. Le plan D-Maintenant ayant été lancé en mai 2008, l’année de référence était donc l’année 2007 qui avait un taux d’irrégularité de 17,5%. La SNCF souhaitait réduire d’un tiers, voire de la moitié, le nombre de trains en retard à fin 2009. La cible était donc, au mieux, un taux de 11,66%

Le chiffre de 12,5%, que mentionne la SNCF dans son document, ne correspond à aucune cible connue jusqu’à présent. La réduction d’un tiers de l’irrégularité 2008 aurait donné un objectif de 12.06%

♦ La courbe de l’irrégularité de la ligne D des 7 dernières années a pour légende « Taux de voyageurs ayant subi un retard de plus de 5 minutes, que ce soit à l’attente de leur train ou durant leur trajet »


Cette légende est fausse car, jusqu’à présent, la régularité est le taux de trains arrivés à leur terminus avec un retard de plus de 5 minutes (en heures de pointe), comme indiqué en légende du schéma de la page 2 du document.


Ces affirmations apportent de la confusion dans la lecture et dans la compréhension du bilan de la SNCF.

 
› Réagissez à cet article dans le forum

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


L'Assemblée Générale de l'Association SADUR  aura lieu le 10 avril 2010 à 14h à Paris.

Une invitation sera envoyée par courrier à chaque adhérent et précisera le lieu exact de l'Assemblée Générale.
Les personnes non membres de l'association qui désireraient assister à la réunion peuvent nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

› Presentation de l'association SaDur

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


Mardi 16 février 2010, le président de la SNCF devait présenter aux élus, à la presse et aux associations, le bilan du programme « D-Maintenant ». Cette présentation a été annulée quelques jours avant. La raison officielle de cette annulation est : « l’indisponibilité d’un grand nombre d’élus à cette date ».


L’objectif du Programme « D-Maintenant » était de réduire l’irrégularité de la ligne d’un tiers par rapport au chiffre de 2007 qui était de 17,8%.

Le Président de la SNCF s’engageait lui même à : « diminuer d’un tiers et si possible de la moitié le nombre de trains en retard sur la ligne D en 18 mois (à fin 2009) »

Le taux d’irrégularité visé était donc de 11,7%, voire 8,9%. Le résultat, à fin 2009, sera de 15,6% ; soit un gain de 2,2 points par rapport à 2007 et 2,5 points par rapport à 2008.




Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


L'association Sadur a rencontré la Direction de la ligne D le 21 décembre 2009.


Voici un résumé des points qui ont été abordés au cours de cette réunion :


(le lien → note, en début de chaque paragraphe, vous donne le contexte de la question posée) 

  • Programme D-Maintenant  {overlib}→ note|Le programme D-Maintenant avait été lancé fin mai 2008 par Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, lui-même.
    100 M EUR devaient été engagés pour une remise à niveau de la ligne : ponctualité, information et accueil des voyageurs, tranquillité et sûreté des voyageurs, confort, disponibilité des équipements.
    Il devait donc prendre fin avec l'année 2009. L'objectif affiché était de diminuer d'un tiers et si possible de la moitié le nombre de trains en retard sur la ligne.| |Fermer|1|1|500|||{/overlib}

    La SNCF nous informe que toutes les actions du programme D-Maintenant ont été réaliséesCependant, elle considère que les résultats sont en progression mais pas au niveau attendu.
  • Régularité  {overlib}→ note|La régularité est un des points qui intéressent le plus les voyageurs sur la ligne. La D était ces derniers années parmi les lignes d'Ile de France les plus touchées par les retards des trains. En fait, depuis l'interconnexion des 2 parties de la ligne en 1995, l'irrégularité a augmenté de plusieurs points, et avec l'augmentation du nombre de voyageurs sur les 15 dernières années, la situation ne s'est pas améliorée.

    Etant donné que le nombre de trains sur le tronc commun avec la ligne B (Gare du Nord - Châtelet les Halles) était considéré comme une des principales causes de retard à cause des conflits de circulation entre les 2 lignes, il avait été décidé en décembre 2008, de limiter les trains de la branche Plateau (par Evry-Courcouronnes) à Châtelet les Halles, et donc de diminuer le nombre de trains sur la branche nord de 12 trains par heure et par sens à 8 (en abrégé, passage d'une desserte dite "D12" à une desserte dite "D8").

    On appelle "retournement" l'opération permettant un train arrivant dans un sens de repartir dans l'autre sens à son terminus. Il faut assurer la descente des voyageurs qui arrivent d'un côté, la montée de ceux qui partent de l'autre, le conducteur doit mettre hors service et quitter sa cabine de conduite et rejoindre et mettre en service celle située à l'autre extrémité du train.
    | |Fermer|1|1|500|||{/overlib}


    La régularité n’est pas au niveau voulu. Le chiffre de l’irrégularité 2009 (à fin novembre) serait de 15,6% (le chiffre de 2008 était de 18,2%). Il y aurait, selon la SNCF, une baisse de  8 points  sur les   4  derniers mois  2009 par rapport  à la même période  2008. Sadur considère que les résultats obtenus le sont grâce aux efforts faits dans la maintenance de l'infrastructure et non pas grâce à la D8 (suppression d'un train par quart d'heure dans le tunnel). La SNCF maintient que malgré tout il y a eu une réduction du « bruit de fond » (irrégularité chronique due à l’exploitation de la ligne) et que la D8 y est pour quelque chose, notamment dans l'allongement des temps de retournement au nord qui permettent de mieux absorber les retards.

Informations supplémentaires