Etat de la circulation sur le RER D le 15 octobre 2009

Situation à 13h :  Jusqu'à la fin de service, il est prévu qu'il n'y ait qu'un train sur deux en circulation sur la ligne D.

Le mois d'octobre est dur avec notre ligne D car c'est encore une matinée noire qui s'annonce pour ses clients !

Vers 5h ce matin des problèmes électriques sont survenus à deux endroits de la ligne.

Soyez très vigilants, tout indique que les circulations sont très perturbées, les média font état d'une circulation d'un train sur deux. Les voyageurs en provenance de Corbeil-Essonnes sont invités à se rendre sur paris par le RER C ...


Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons de plus amples informations.

En attendant vous pouvez suivre le déroulement de cette journée, et publier vos expériences dans le fil du jour du forum

 

Bon courage et bonne journée !

Message d'information de la SNCF : «Panne d'un train gare de Lyon. Heure de dernière mise à jour des informations : 14/10/2009 à 20h21. En raison d'un train en panne en Gare de Lyon, le trafic est perturbé sur la ligne D du RER.  Les trains circulent avec des retards de 10 à 20 minutes environ et des suppressions ou modifications de desserte sont possibles sur l'ensemble de la ligne.» 

Témoignage d'une habitante de Montgeron : 
I.T. « Je suis enfin arrivée à la gare de Montgeron à 3h50 du matin le 9 octobre. J’ai été obligée de rentrer chez moi à pieds dans une insécurité absolue, car personne ne pouvait m’attendre à la gare aussi longtemps.  En conséquence, je [...] réclame [à la SNCF] donc des dommages et intérêts d’un montant de 500 € car j’ai été obligée de payer une majoration pour la garde de mon fils (tarif de nuit). De plus, j’ai perdu un jour de travail car il m’était absolument impossible d’aller travailler après une telle nuit blanche dans l’état de grand stress où je me trouvais. »

Vendredi dernier la SNCF s'était engagée à nous donner des explications sur les causes de la panne du train et sur la manière dont a été géré l'incident. Nous attendons encore ces explications.

Par contre, depuis, elle s'est empressée de communiquer au sujet les voyageurs descendus sur les voies, comme si le problème initial était de la faute de ces méchants usagers qui n'acceptent pas de rester des heures, la nuit, dans le noir, dans des wagons à attendre patiemment que le train reparte... un jour !