Certes, les nouveaux écrans sont bien lumineux la nuit et sous la pluie. Il y a là incontestablement un net avantage par rapport aux anciens écrans. Toutefois, pour ce qui est de la pertinence de l'information donnée, il n'y a rien de changé... les anomalies sont toujours présentes.


Photo prise à la gare de Maisons-Alfort - Alforville  le 2 novembre 2009

 
Deux trains annoncés à la même heure (VOVA et LUCA) sur la même voie et en plus avec un train sans arrêt (MIPE) entre les deux ! Cela doit-être cela la quatrième Dimension.

A moins que cela soit l'histoire du « Train pour Pau » de Chevalier &  Laspalès qui a eu lieu à la gare de Maisons-Alfort - Alforville :

Vendredi dernier 23 octobre, les passagers du train SUCA Melun - Creil voyageant entre Villeneuve (8h12) et Paris-Gare de Lyon (8h25) ont eu la surprise d'entendre 2 flashes de Radio Ligne D retransmis dans les voitures du train...

 

Il ne s'agit pas de premiers essais avant une généralisation de cette diffusion dans tous les trains de la ligne D.
Mais cette diffusion est un test devant permettre à terme la diffusion d'informations sonores à partir d'un point fixe, en l'occurrence le Centre Opérationnel Transilien de la ligne D à proximité de la Gare de Lyon.

Cela ne s'arrange pas pour l'information RATP à Châtelet-les-Halles.

Alors que la RATP vient de lancer son Baromètre de trafic, celle-ci continue à délaisser l'information concernant la ligne D.

Un exemple, parmi d’autres, qui illustre le dédain qu’à la RATP envers les voyageurs de la ligne D : ce soir, vers 17h40, les écrans SIEL nous annonçaient un train ROVO à la voie 3 alors que les panneaux lumineux affichaient eux un train ZUCO pour cette même voie ! Et pendant ce temps, un train ce met à quai voie Z en provenance du Nord. Grand moment d’étonnement général de la part des voyageurs. Heureusement que l’agent SNCF, en charge de l’information de la ligne à Châtelet, nous prévenait que le train à la voie Z était un train ROVO à destination de Corbeil-Essonnes.

On dira merci à la SNCF pour avoir nettement amélioré son information dans cette gare (qui est une zone RATP faut-il le rappeler). Mais on ne dira surement pas merci à la RATP... elle a la rancune tenace semble-t’il.

Malgré la promesse maintes fois répétée : « pas de Z5300 aux heures de pointe à Gare de Lyon » ceux font leur réapparition. Ainsi, le train ZECO du 19/10/2009 à 18h18 était composé d’une Unité Multiple de Z5300. Bien sûr on nous dira « il vaut mieux cela que rien ». Certes. Cela pourrait signifier que l’on est en train de piocher dans la réserve qui semble bien entamée. Et cela pourrait peut-être aussi expliquer la suppression régulière des trains DECA le matin.

Après presque un an de mise en œuvre de la D8, qui entraine le retournement des trains à la Gare de Châtelet-les-halles, les erreurs d’aiguillage dans cette gare (sous la responsabilité de la RATP) continuent. Ce soir, un train MIPE a été mal aiguillé, résultat : train RIPE de 19h51 supprimé.