Depuis une dizaine de jours, nous subissons des plans de transports allégés :
- deux jours sur cinq, en raison de la grève, nous subissons pour le moment un plan de transport très dégradé avec des branches carrément fermées
- Les 3 autres jours, alors que le trafic devrait être proche de la normale, nous avons 2 trains sur 3 en circulation. Le tout en raison d'un "mouvement de grève nationale"

Sauf qu'en creusant un peu:
- nous avons pu lire que SUD avait abandonné leur idée de grève illimité jeudi dernier : http://www.europe1.fr/societe/sncf-le-scenario-dune-greve-illimitee-seloigne-3617660. Donc le prétexte du mouvement de grève nationale est bien bidon 3 jours sur 5;
- nous avons appris, par exemple, qu'hier et aujourd'hui il y a aurait eu uniquement 2 conducteurs grévistes sur la ligne. Et aucun gréviste pour les autres métiers.

Autrement dit, là où d'habitude la direction de ligne tait certains conflits sociaux qui génèrent par ailleurs des suppressions (nous avons de multiples exemples sur ces dernières années), hier et aujourd'hui, pour DEUX grévistes, un tiers des trains est resté sur le carreau, le tout "en raison d'un mouvement de grève nationale" ? Et ce sera encore le cas demain ?

A la limite, nous pouvons comprendre qu'au lendemain d'une grève le trafic soit un peu perturbé le matin de la reprise. Quand on connait la ligne D, on n'est plus à ça près... Et encore, lors des dernières grèves dures, le trafic était directement redevenu normal, il n'y a qu'à consulter les archives de notre forum pour s'en rendre compte. Là on est en train de nous expliquer qu'en raison de 2 jours de grève tous les 5 jours pendant 3 mois (voire plus si affinités ?), nous allons avoir 5 jours sur 5 de plan de transport réduit pendant ces 3 mois ! Sérieusement, de qui se moque-t-on ?

Nous demandons à Ile de France Mobilités , l'autorité organisatrice des transports en Ile de France, de faire le nécessaire pour que les 3 jours "sans grève" :
- la SNCF communique le nombre de grévistes par ligne et par corps de métier (roulants, aiguillages, maintenance)
- que le plan de transports de ces jours soit bien synonyme de trafic normal et donc de répit pour les voyageurs. Nous en avons tous bien besoin
- que si de telles pratiques perdurent, les voyageurs soient indemnisés. Ne rien faire, c'est accepter que la SNCF puisse faire rouler 2/3 de ses trains quand bon lui chante. ce n'est pas vraiment la vision que nous en avons.

Informations supplémentaires