Après une semaine encore émaillée de multiples incidents, on aurait pu croire que, le weekend venu, la ligne D allait se reposer et permettre ainsi aux passionnés de rugby d’aller assister sereinement au match France – Irlande au Stade de France.


Et bien non. Il n’y a pas de raisons que les pannes s’arrêtent le vendredi soir et reprennent le lundi matin.


En fin d’après midi, ce samedi, les habituels incidents et pannes de la semaine viennent aussi perturber le voyage de ceux qui espéraient utiliser paisiblement les transports en commun pour se déplacer en Île de France.

Ainsi, vers 18h, le trafic de la ligne D était encore perturbé :


« En raison d'un problème d'alimentation électrique sur un train bloqué entre Paris Gare de Lyon et Châtelet les Halles, puis d'un rail cassé, le trafic est perturbé sur la ligne D.
Les trains circulent avec des retards très importants , de nombreuses suppressions sont à prévoir pendant l'heure à venir  »


Vers 21h20, la circulation des trains reprennait peu à peu :


« ... Les trains circulent avec des retards de 10 à 30 minutes. Ces retards devraient perdurer jusqu'à fin de service.
Transilien vous remercie de votre compréhension. »


Mais quand est-ce que la SNCF terminera ses phrases avec l'expression :


« Transilien vous prie de bien vouloir l'excuser pour la gène occasionnée  » ?


› Réagissez à cet article dans le forum

Informations supplémentaires