Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Communiqué de presse du 22 décembre 2010

L’association SaDur, consciente de l’importance des déplacements de banlieue à banlieue, participe aux deux débats publics sur le Réseau de transport public du Grand paris et Arc Express en rédigeant un cahier d’acteur commun dans lequel :

- elle souligne la nécessité de remettre à niveau la ligne D du RER afin d’absorber l’augmentation prévisible de sa fréquentation et afin d’éviter d’avoir un réseau « à deux vitesses »

- elle propose des aménagements des gares du RER D qui seront les futurs points de maillage avec le nouveau réseau pour des correspondances performantes

- elle demande que la correspondance avec la ligne D au sud se fasse dans une nouvelle gare qui serait la fusion des gares actuelles de Maisons-Alfort-Alfortville et Le Vert de Maisons, ces deux gares étant déjà saturées et difficilement aménageables

Le nouveau réseau ne pourra profiter pleinement aux usagers du RER D que si les conditions de transport sur la ligne D sont remises à un niveau satisfaisant. C’est l’ensemble de ces aménagements qui donnera la perception d’une nouvelle offre de transport homogène et performante. A contrario, une infrastructure neuve irriguant des réseaux déjà saturés et non remis à niveau accentuerait les déséquilibres actuels. Les problèmes inhérents à la ligne D, qui serait toujours utilisée par un nombre croissant de Franciliens, et encore plus avec la mise en service du nouveau réseau, seraient alors toujours présents. Cela donnerait alors une perception de réseau à deux vitesses, ce qui, outre le sentiment d’injustice pour les usagers concernés, produirait l’effet inverse du progrès global attendu par tous.

Informations supplémentaires