Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Comme vous le savez, depuis quelques années de nombreux week-ends de travaux ont lieu au nord de la ligne D.

Ces travaux sont réalisés dans le but de mettre en correspondance le RER D, en 2017, avec la future Tangentielle Nord. Cette correspondance se fera à Pierrefitte-Stains.

Toutefois, pour optimiser la correspondance, il a été initialement prévu de déplacer la gare de Pierrefitte-Stains de 300 mètres. Vous pouvez le constater en regardant l'illustration ci-dessous. Les quais actuels sont en haut à droite, le futur quai central (eh oui comme à Pompadour...) est en vert clair au centre :

plan masse de la correspondance

Comme le montre la vue d'artiste ci-dessous, c'est à l'aide d'une passerelle que s'effectuera la correspondance entre le RER D et la Tangentielle Nord :

amnagement

Ce déplacement de gare n'est pas du tout du goût des usagers locaux. En effet, ils estiment qu'il leur faudra faire bien plus que les 300 mètres supplémentaires théoriques pour accéder au RER D : il leur faudrait d'abord traverser la gare dans un sens, puis dans l'autre. Et localement, la pression est en train de monter, surtout à quelques mois des échéances régionales.

Pour désamorcer les tensions, le STIF et la SNCF ont tranché : le RER D desservira les 2 gares de Pierrefitte-Stains.

Pourtant, cette décision est très lourde de conséquences :

- un nouveau découpage du bloc est nécessaire, pour permettre de maintenir les espacements entre les trains
- pour éviter de mécontenter les usagers des gares les plus éloignées de la branche nord, il faut réfléchir à la façon intelligente de desservir ces deux gares, pour ne pas trop augmenter les temps de parcours. En effet, avec deux gares aussi peu espacées, le RER D risque de battre des records de lenteur à cet endroit !
- aussi, autant il est aquis que tous les trains desserviront la gare de correspondance avec TLN, autant le schéma de desserte de la gare actuelle n'est pas arrêtée

Pour le moment, nous ne savons que penser de cette décision, qui nous a laissé bouche bée !

Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution de ce dossier qui s'annonce épineux !

[EDIT]Il s'agissait d'un poisson d'avril bien entendu[EDIT]

 

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Il y a un an, le RER D a vécu des changements : une nouvelle gare, et des nouveaux horaires. La SNCF, RFF et le STIF espéraient d’ailleurs que ces changements amélioreraient durablement le RER D, Cf. cette sortie de Franck DUBOURDIEU, alors directeur du RER D , le 30 mai 2013 à Goussainville : « c'est tout le professionnalisme de la SNCF et de RFF qui est dans la conception (1 an 1/2) de ce SA2014 ».

L’heure est venue pour SADUR de dresser le bilan de ces évolutions.

Ce bilan est simple : Heureusement que tout le professionnalisme de la SNCF et de RFF étaient dans la conception de ce SA 2014, qu’est-ce que ça aurait été sinon !


 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

La semaine dernière a été très éprouvante pour les usagers du sud de la ligne D via Combs-la-Ville : au trafic déjà réduit pour cause de travaux sont venus se greffer de multiples perturbations et suppressions.

Inutile de remuer le couteau dans la plaie : l'inorganisation par la SNCF et RFF de ces travaux, et le côté complètement erratique de l'information voyageurs ont mis les nerfs des usagers du sud de ligne à très rude épreuve. Si retour d'expérience il y a, nous ne manquerons pas de souligner ce point.

Inutile de dire que c'est avec un mélange de résignation, de fatigue, et de lassitude, mais aussi d'inquiétudes, que nous craignons cette prochaine semaine :

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

La rentrée a été très éprouvante pour les usagers du RER D. Malheureusement, les vacances de la Toussaint ne vont pas constituer une période de répit, loin de là : En effet, pour les deux semaines à venir, en raisons de travaux, l'offre du RER D va être particulièrement dégradée, surtout sur la branche Combs.

Bien entendu nous comprenons parfaitement que les travaux d'entretien des infrastructures du RER D sont nécessaires. Pour autant, pour rester polis :

- nous sommes très inquiets sur les conditions de transport que nous allons subir, notamment le soir,

- nous sommes plus que sceptiques sur l'impossibilité de faire circuler les trains autrement.

 

Une nouvelle fois, n'aurait-on pas confondu vitesse et précipitation ?

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Vous avez pu lire que la grève était maintenant terminée. Et que la situation du RER D allait redevenir normale.

Pour autant, nous anticipons, et ce certainement jusqu'aux horaires de plein été, soit le 12 juillet, une situation difficile sur la ligne :
- d'une part, n'oublions pas que le mois de mai et le début du mois de juin ont été synonymes de perturbations quotidienne
- de plus, effet à retardement des grèves, les trains ont pris du retard de maintenance.

 Infogare situation perturbée

Nous espérons que la situation ne sera pas aussi difficile qu'elle l'a été en novembre 2010, pour autant attendez-vous à subir des difficultés au quotidien, avec plus de suppressions que d'habitude.

Bien entendu, maintenant que la grève est terminée, ceci va bien sortir des lumières de la rampe, ne vous attendez donc pas à ce que d'autres que nous en parlent. C'est ça, le retour à l'anormal.

Bref, bon courage...

Informations supplémentaires