Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par Île-de-France Mobilités et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de novembre 2017 :

Météo de la ligne D : Novembre 2017

 

Les principaux éléments à retenir :

  • Ce mois-ci, un nouveau record a été battu, puisque la journée du 14 novembre a été marqué par une rupture d'alimentation à Châtelet - Les Halles. Ainsi, 212 trains ont été partiellement ou entièrement supprimés ce jour là (soit un peu plus de 46% des trains ayant circulé ce jour là).
  • Le reste du mois, on dénombre 22 jours avec au moins 20 suppressions, dont 9 en comptant au moins 50.
  • Conséquence, la moyenne des trains supprimés s'élève donc à 42 trains par jour.
  • Concernant l'irrégularité, elle suit la même tendance, pour atteindre 47,2% ce mois-ci. Tous ces chiffres sont en forte hausse comparé à novembre 2016.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois d'octobre 2017 :

Météo de la ligne D : Octobre 2017

 

Les principaux éléments à retenir :

  • On continue les mois rouges, puisqu'une nouvelle fois, hors weekend, tous les jours sauf un comptent au moins 20 trains supprimés (partiellement ou totalement). Six de ces jours comptent même plus de 50 trains supprimés.
  • Cela donne une moyenne de 32 trains supprimés par jour, soit deux trains de moins par rapport à octobre 2016.
  • Quant à l'irrégularité, elle continue de montée et atteint ce mois-ci 43,8%. C'est bien au dessus du même mois par rapport à l'an passé.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juillet 2017 :

Météo de la ligne D : Juillet 2017

 

Les principaux éléments à retenir :

  • Les records continuent ce mois-ci sur la ligne ! On dénombre 20 jours avec au moins 20 trains supprimés, dont 9 jours avec plus de 50 trains.
  • Un pic a été relevé à 122 suppressions pour le 6 juillet. La veille, on compte 112 suppressions, et le lendemain « que » 98.
  • La moyenne des suppression reste extrêmement élevée : 39 trains par jour. C'est 9 trains de plus que l'an dernier.
  • Du côté de l'irrégularité, on est à 34,7% pour ce mois, soit pratiquement deux points de plus que l'an passé.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois d'août 2017 :

Météo de la ligne D : Août 2017

 

Les principaux éléments à retenir :

  • Le mois d'août étant un mois où le service est allégé, on ne compte que 11 jours avec au moins 20 suppressions total ou partiel (ce qui fait néanmoins toujours 11 jours de trop !).
  • La moyenne reste, comme l'année passée, aux alentours de 20 trains supprimés par jour.
  • Concernant l'irrégularité, on a le plus faible taux de l'année, avec seulement 19,8%. C'est un peu plus d'un point de mieux que l'an passé.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juin 2017 :

Météo de la ligne D : Juin 2017

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • 22 jours avec au moins 20 trains supprimés, dont 11 jours avec plus de 50 trains, on bat des records en ce mois de juin !
  • Les 20, 21 et 22 juin ont été des jours particulièrement compliqués, avec plus de 110 suppressions dénombrées.
  • Par conséquent, la moyenne des suppression est extrêmement élevée : 47 trains par jour. L'an dernier, à la même période, il y avait eu une grève ainsi que des inondations dû à la crue de la Seine.
  • L'irrégularité quant à elle est à 33,5% pour ce mois. C'est néanmoins un peu mieux que l'an passé.

Informations supplémentaires