Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Vous l'avez tous constaté : les températures ont baissé de plusieurs degrés ces derniers jours.

Ceci a bien entendu remis au goût du jour les sempiternels problèmes de chauffage de nos rames. Et pour montrer qu'il n'y a pas que nous qui le disons, voici quelques  tweets repérés dernièrement :

La voyageuse signale même le n° de la motrice concernée

Au delà de ces constats, qui ne font que poser une nouvelle fois la question de l'entretien de nos rames, quelques conseils aux voyageurs... et à la SNCF :

Pour les voyageurs :

- Normalement, quand une rame est correctement chauffée l'hiver, et dans la mesure où vous le pouvez, privilégiez les wagons pour lesquels les vitres présentent un aspect normal :

- Par contre, si les vitres sont très embuées, comme sur la photo ci-dessous, c'est qu'il y a un problème... Et là bon courage...si vous craignez le froid, nous vous conseillons, dans la mesure du possible, de changer de wagon...

Pour la SNCF :

Si vous voulez savoir combien de wagons du parc matériel du RER D ont des problèmes de chauffage, il vous suffit de compter les wagons embués qui passent à la gare de Lyon... et de les réparer ensuite ! Avec 2 personnes sur le quai de la gare de Lyon, vous devriez, en une pointe, avoir une idée assez précise de la situation. A bon entendeur...

 

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le 24 septembre 1995, soit il y a 20 ans jour pour jour, avec la mise en service du tunnel entre Chatelet-les Halles et la Gare de Lyon, le RER D reliait la banlieue Sud-Est à la banlieue Nord.

Au menu, de belles promesses, telles que le montrent ces 2 vidéos sorties des archives de l'INA : vidéo 1 vidéo 2

Mais la situation s'est immédiatement gâtée, puisque cette mise en service a été entachée par 3 semaines de grève (vidéo à l'appui ) .... au motif que le tunnel n'était pas au bon gabarit. Puis, en fin d'année, s'est déroulée la grève que vous connaissez tous.

Bref, le début de 20 ans de galères en tous genres.

Espérons juste que les perspectives seront meilleures qu'elles ne le sont aujourd'hui quand le RER D soufflera ses 25 bougies...

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Le service de plein été a pris fin le 22 août. Si pour la SNCF, il se traduit en général par des taux de ponctualité élevés, pour les voyageurs, les constats peuvent être bien plus nuancés.

2015 n'a bien entendu pas dérogé à la règle pour les usagers du RER D , et ce à bien des égards :
- Le service actuel de plein été , sur le RER D,  n'est plus adapté aux voyageurs de la ligne
- De multiples dysfonctionnements ont été observés pendant cette période

Il est donc grand temps de le repenser 

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Le mercredi 8 juillet, le Conseil d'Administration du STIF a voté les mesures suivantes pour le RER D :


- 3 financements de poursuite d'études pour des aménagements sur les infrastructures, qui devraient déboucher sur des avant-projets en 2016 :

-Création d'un second quai à Créteil-Pompadour

- Création d'une liaison au nord de Vert de Maisons

- Redécoupage du block entre Créteil-Pompadour et Maisons-Alfort - Alfortville

- Le financement des travaux pour l'aménagement de la gare de Maisons-Alfort - Alfortville
- L'avant-projet de l'interconnexion entre le RER D et la ligne 15 du métro au Vert de Maisons
- Un vœu d'élus concernant la poursuite des études du schéma directeur du RER D

Nous vous proposons un tour d'horizon sur les mesures concernées, ainsi qu'un décryptage. Certes, c'est connoté technique et un peu long à lire. Pour autant, comme vous pourrez le voir, si certaines mesures sont des bonnes nouvelles, d'autres laissent malgré tout plus que perplexe. Surtout, nous n'avons toujours pas de visibilité sur la date de mise en service des principales évolutions attendues.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Si Guillaume Pepy sait se rendre disponible pour aller sur les plateaux de télévision, il a décidément beaucoup plus mal pour aller rencontrer des usagers de ces "trains du quotidien" dont il aime tant parler : comme nous pouvions nous y attendre, nous n'avons pas vu Guillaume Pepy prendre avec nous le RER D pendant un trajet de 45 minutes.

 

Nous aurions pu comprendre une contrainte d'agenda si la SNCF nous avait par exemple proposé une autre date ou bien une rencontre. Cela n'a pas été le cas; nous l'aurions relayé sinon.

- est-ce par peur d'être en retard sur une ligne dont tout le monde essaie de nous faire croire qu'elle se porte bien ?

- est-ce parce qu'il n'a finalement rien à proposer ?

- est-ce parce qu'il n'a pas forcément envie d'écouter les propositions que nous pourrions avoir à lui faire ?

 

Pour autant, il avait tout intérêt à donner suite à notre demande :

- montrer qu'il sait mouiller la chemise en cas de besoin

- envoyer un signal d'écoute et de considération aux voyageurs du RER, eux et leurs difficultés du quotidien.

 

Par ce silence, c'est malheureusement une image d’indifférence et de mépris qui nous est renvoyée. Ne méritons nous pas mieux ?

Bien entendu, si le président de la SNCF revoit sa position, nous restons à sa disposition.

Télécharger le communiqué de presse

N'hésitez pas à commenter cet article dans notre forum ! : >> clic <<

Informations supplémentaires