Depuis bientôt une semaine, nous subissons de plein fouet une grève de la SNCF. De TOUTE la SNCF ? Non ! En effet, un service résiste envers et contre tous à la grève : le service communication de la SNCF.

Et on peut dire qu'ils ne font pas semblant, comme si la communication était devenu le vrai métier de la SNCF, à défaut de savoir faire rouler des trains correctement...

En effet, à défaut d'avoir un nombre suffisant de trains, nous avons eu droit ces derniers jours à un florilège d'enfumage comme nous en avons rarement vu :

 

- Des communiqués de presse qui parlent d'"amélioration", en gros et en gras, alors que nous restons à peine à 1 tiers de trains assurés, au mieux, et que les secteurs de la vallée et entre Corbeil et Melun ne sont pas desservis. Bref, c'est très relatif, pour rester poli !

- Une annonce d'"indemnisation", alors que la SNCF refuse depuis des moins un geste commercial que le STIF a demandé en fin d'année dernière. Au passage, nous rappellerons que 20% sur un pass Navigo ne compenseront pas, pour la plupart d'entre nous, les retenues sur salaires que nos employeurs ne manqueront pas de nous appliquer. Nous invitons d'ailleurs chacun à calculer le préjudice que lui a engendré cette grève et le comparer au remboursement à venir... Enfin, les usagers de Maisons-alfort vont-ils se la voir refuser au motif 'qu'ils peuvent prendre le métro' ?

- Les communiqués pour les bacheliers, alors que la semaine dernière était synonyme de partiels pour des étudiants, bien plus tributaires des RER que les lycéens (les lycées restent en général dans le département, contrairement aux facultés, et autres établissements d'enseignement supérieur). Sans parler des salariés, qui risquent de perdre leur emploi parce qu'ils ne sont plus en mesure de se rendre à leur travail. Bien entendu nous entendons parfaitement leur besoin de se rendre sur leur lieu d'examen, mais "demander du civisme" aux usagers est une ficelle de communication tellement grosse qu'elle en est grotesque : "faites ce qu'on dit, ne faites pas ce qu'on fait". Pour rappel, les trains concernés étaient pleins à mi-parcours la semaine dernière !

- Les excuses de notre directeur de ligne : elles sont sans doute sincères, reflètent la bonne volonté apparente de notre directeur de ligne, et ont le mérite d'exister (nous n'avons pas souvenir de geste similaire de ses illustres prédécesseurs).  Toutefois elles sont symptomatiques du comportement du service de communication de la SNCF : elles demandent au voyageur de se mettre à la place de la SNCF. On appelle ça le 'syndrome de Stockholm' : Bien sûr que la SNCF 'en chie'. Mais pour nous aussi c'est le cas ! Et c'est à peine si ça apparait dans les excuses !

 

Bref, il est grand temps que cette mascarade cesse, car l'effet recherché n'est pas atteint : au contraire, la SNCF attise la colère des usagers. Elle a bien mieux à faire, par exemple :

* Commencer par se mettre à notre place : a-t-on envie d'entendre ce qui est dit ? Certainement pas. Nous préférons avoir des informations utiles pour nos déplacements. D'ailleurs, certaines mairies l'ont compris et ont pris sur elles de mettre des navettes de bus pour atteindre des points de transports RATP, donc qui fonctionnement. Nous encourageons d'ailleurs toutes les mairies qui le peuvent à faire de même.

* Se servir de sa filiale de bus Keolis pour organiser des substitutions dignes de ce nom. Elle fait appel au co-voiturage (en faisant au passage de la publicité pour une de ses filiales...), mais l'autocariste majeur qu'est Keolis ne peut-il pas être exploité plus intelligemment, et rendre un réel service ? Le PDG est le même, il suffit juste de regarder dans une autre direction...

* Laver son linge sale en famille. On rappellera 'juste' que la SNCF avait déposé plainte contre SADUR suite à un envahissement des voies en 2009....  dont l'association n'était pas responsable. A bon entendeur...

Pour conclure, nous ne pouvons que souhaiter bon courage à tous pour la semaine prochaine, en espérant ne pas avoir à écrire un nouveau billet sur la grève d'ici là...

Informations supplémentaires