Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Le 11 décembre dernier , le Conseil d'Administration du STIF a voté un voeu, demandant la mise en place par la SNCF d'une compensation financière pour les usagers du RER D.

Depuis, nous avons entendu diverses choses :
- la SNCF aurait refusé de procéder à une "indemnisation" , car selon le contrat SNCF-STIF il n'y avait pas matière à le faire
- le président du STIF, Jean-Paul Huchon, aurait rencontré le président de la SNCF, pour évoquer le sujet, en mars dernier.

Depuis, silence radio; comme si tous espéraient que tel le poisson qui a fait son tour de bocal, les usagers auraient oublié la demande...

 

Bien entendu, SADUR ne compte absolument pas lâcher le morceau :
- Le sujet a été évoqué en février dernier lors d'une rencontre avec le STIF
- Un courrier de relance a été adressé le 26 avril dernier à Guillaume PEPY, qui pour le moment n'a pas cru bon d'y répondre
- Un courrier de relance est parti ce jour à l'attention du président du STIF, Jean-Paul HUCHON

Au vu des perturbations que nous continuons à vivre depuis le mois dernier, quels que soient les messages d'autosatisfaction que l'on peut entendre ci et là, SADUR considère que la mise en oeuvre de ce geste commercial montrera  :
- que la SNCF considère réellement comme des clients les voyageurs de la ligne D
- que le STIF est également au service des voyageurs.... qui seront des électeurs l'an prochain.
- que le STIF joue pleinement son rôle d'autorité organisatrice des transports en Ile-de France


C'est pour celà que nous ne lâcherons pas le morceau !

Informations supplémentaires