Imprimer

Le premier juillet 2008, Monsieur Bernard Gardin, actuel directeur des lignes Transilien D, B Nord, R,... cèdera son siège de directeur de la ligne D à Monsieur Alain Krakovitch, ex-directeur de cabinet de Monsieur Guillaume Pépy, président de la SNCF. Nous profitons de cette occasion pour féliciter Monsieur Gardin d'avoir réussi à décrocher une promotion; compte tenu de ses résultats sur la D, c'est plutôt remarquable!

Nous allons passer quelques minutes ensemble pour analyser ce qui a bien pu se passer depuis le 3 mai 2004, date à laquelle Monsieur Gardin avait été nommé directeur de la ligne D.

Nous commençons donc par les choses qui fâchent et sont venues polluer le transport quotidien des usagers, et avouons que sur la D les occasions ont été nombreuses:

Nous devons malgré tout reconnaître quelques points positifs dans la gestion de Monsieur Gardin. L'homme est imaginatif et ne manque pas de répartie. Cette période nous a donc valu quelques expériences intéressantes :

Devons-nous regretter le départ de Monsieur Gardin? Rien dans le bilan ne peut nous conduire à jeter une larme, même pas en cachette. Le bilan est calamiteux, mais dans la ligne des performances atteintes par Monsieur Jean Louis Jourdan, prédécesseur de Monsieur Gardin. Le bilan est globalement nul avec une nette tendance à la détérioration. Donc bon vent à Monsieur Gardin et souhaitons lui meilleur succès là ou il va maintenant œuvrer..

Devons nous nous réjouir du départ de Monsieur Gardin? Là encore la modération et la modestie sont de rigueur. Il faudrait une sacrée dose d'optimisme pour croire qu'avec un nouveau directeur tout ira mieux; ce serait trop beau. Nous pourrions simplement écrire "qu'il vaut mieux traiter avec le diable que l'on connaît qu'avec celui qu'on ne connaît pas".


Et pour conclure ce long discours d'adieu, rappelons nous simplement ces quelques mots:

« Changer un directeur, c'est un peu comme passer un coup de peinture; cela ne résoudra jamais le problème récurrent des trains de fret en panne sur les voies de la D »

 

D-maintenant nous disons:

Au revoir Monsieur Gardin, et ne manquez surtout pas de nous rendre visite sur SaDur.org, car aussi longtemps que les choses n'iront pas significativement mieux, nous resterons des Usagers Révoltés.