Imprimer

Après les nombreuses péripéties de 2017, nous avons décidé , en guise de bons vœux pour l'année 2018, de célébrer un anniversaire. En effet, le D-Collector, l’outil de SADUR que vous connaissez certainement, fête ce 2 janvier son 10ème anniversaire !

 

10 ans déjà ! Ceci ne nous rajeunit pas ! Nous vous proposons donc un rapide tour d'horizon sur notre outil maison : D-Collector, sa vie, son œuvre ... C'est parti !

D-Collector, c'est quoi ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore,  D-Collector est un outil construit , de façon totalement bénévole, par SADUR début 2008. Sa vocation est de permettre à chaque usager du RER de se faire ses propres statistiques de ponctualité du RER D. Pour cela, il suffit tout simplement  de relever le retard de chaque train emprunté, que celui-ci soit à l'heure, en retard, ou bien supprimé. Et à la fin du mois ou bien de l'année, on connait son propre score de ponctualité !

Comme vous le constaterez dans ce tutoriel rédigé en 2008, D-Collector a été conçu pour que la saisie soit la plus simple possible : quelques clics suffisent.

Ainsi, depuis 10 ans, ce sont des volontaires qui ont saisi près de 120 000 relevés (soit en moyenne 1 000 par mois). Cette méthode est basée sur des trains réellement empruntés, qu’ils soient à l’heure ou non. L’ensemble des relevés nous permet de publier dans notre météo de la ligne D le chiffre d’irrégularité du mois, voire même d'une année entière, comme le graphique ci-dessous :

 

 

D-Collector constitue donc un véritable baromètre de l’état de la ligne, et de contrepoint aux chiffres publiés par la SNCF et Ile-de-France Mobilités.

La méthode n’est sans doute pas parfaite, mais elle nous permet d’avoir une profondeur de statistiques sur 10 ans. De ce fait elle a vocation à perdurer.

Enfin, ceux qui veulent en savoir plus peuvent aller sur ce fil du forum de SADUR consacré à la construction de l'outil. Ceci nous donne d'ailleurs l'occasion de remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin à sa conception et son évolution, et tout particulièrement FrançoisL, qui a été son auteur principal !

En quoi D-Collector a-t-il permis de faire bouger les lignes ?

Le principal succès de D-Collector est d’avoir permis de faire bien mieux rendre compte du vécu des usagers au quotidien.

En effet , si nous nous replaçons fin 2007 :

Lorsque SaDur a publié les premiers chiffres issus de D-Collector, ceux-ci ont fait réagir jusqu'à assez haut à la SNCF : nous avions de quoi leur prouver que notre quotidien n'était pas du tout en phase avec les chiffres officiels ! Par contre, les variations observées entre les chiffres de la SNCF et ceux de D-Collector suivaient les mêmes courbes... il était alors devenu impossible de nier le constat.

Sur ces bases, le STIF a procédé en 2011/12 à :

Certes , cette méthode de calcul a encore des failles. Pour autant, elle est en train d'être affinée, en donnant dorénavant des statistiques par branche.

En tous cas, maintenant, plus personne ne remet en cause le mauvais fonctionnement du RER D.

Nouveautés et perspectives d’avenir

Nous profitons de cet anniversaire afin d’améliorer encore notre outil :

Nous allons également réfléchir à faire évoluer D-Collector pour avoir notre propre mesure du déroulement de la correspondance qui sera mise en place pour le SA 2019.

En conclusion, nous rappellerons que ce sont les volontaires qui ont fait, font , et feront le succès de D-Collector. Cet outil n’est rien sans vous, les utilisateurs. Tout est basé sur le volontariat : sans volontaires, pas de relevé, et sans relevés, pas d’irrégularité et pas de contre mesure aux chiffres de la SNCF. Plus il y aura d’utilisateurs, et plus nos statistiques seront durablement significatives ! Et pour citer notre tutoriel de 2008 : D-Collector : l’essayer, c’est l’adopter ! Et vous, qu’attendez-vous ?

Pour commenter cet article, rendez-vous sur notre forum ;)