Imprimer


La SNCF a publié sur le site internet Transilien.com un du bilan de son programme D-Maintenant qui vient de s'achever.


› bilan du programme D-Maintenant de la SNCF


Dans ce document, la SNCF ose certaines affirmations telles que :

♦ La SNCF considère que l’année de référence était 2008 (18,1% d’irrégularité) et que l’objectif à atteindre était un taux d’irrégularité de 12,5%.


L'association SaDur conteste cet objectif. Le plan D-Maintenant ayant été lancé en mai 2008, l’année de référence était donc l’année 2007 qui avait un taux d’irrégularité de 17,5%. La SNCF souhaitait réduire d’un tiers, voire de la moitié, le nombre de trains en retard à fin 2009. La cible était donc, au mieux, un taux de 11,66%

Le chiffre de 12,5%, que mentionne la SNCF dans son document, ne correspond à aucune cible connue jusqu’à présent. La réduction d’un tiers de l’irrégularité 2008 aurait donné un objectif de 12.06%

♦ La courbe de l’irrégularité de la ligne D des 7 dernières années a pour légende « Taux de voyageurs ayant subi un retard de plus de 5 minutes, que ce soit à l’attente de leur train ou durant leur trajet »


Cette légende est fausse car, jusqu’à présent, la régularité est le taux de trains arrivés à leur terminus avec un retard de plus de 5 minutes (en heures de pointe), comme indiqué en légende du schéma de la page 2 du document.


Ces affirmations apportent de la confusion dans la lecture et dans la compréhension du bilan de la SNCF.

 
› Réagissez à cet article dans le forum