Imprimer

Depuis quelques mois, un grand nombre de nos élus : maires, députés, conseillers municipaux,... ont pleinement pris conscience de la situation alarmante des conditions de transport de leurs administrés usagers de la ligne du RER D.

Certains ont des relations anciennes avec notre association. D'autres nous ont contacté récemment. Nombreux sont ceux qui se préoccupent des transports en commun dans leur ville ou circonscription. Tous sont maintenant effarés des dysfonctionnements de la ligne D et de la manière dont la SNCF et le STIF traitent les usagers de cette ligne.

Nous avons rencontré ces élus. Ils ont participé à nos manifestations. Ils ont organisé des réunions publiques auxquelles ils nous ont conviés. Ils soutiennent nos actions. Ils se structurent pour demander ensemble des explications à la SNCF et au STIF. Ils ont convoqué les responsables de ces organismes pour exiger l'amélioration des conditions de transport, le retour au plan de circulation précédent et le démarrage immédiat des travaux nécessaires au bon fonctionnement de la ligne.

Nous continuerons à travailler avec eux et ce, quelles que soient leurs responsabilités et leurs couleurs politiques.

Nous continuerons aussi à signaler leurs actions ou leurs initiatives dans le domaine des transports en Ile de France et notamment celles en faveur de l’amélioration du RER D.

 

Citons par exemple :

Les actions sont nombreuses et nous en sommes heureux.

Et signalons enfin les initiatives récentes au niveau de la ville de Montgeron :

Sadur convie le plus grand d’usagers de la ligne D à se rendre à cette réunion publique et à signer et à faire signer la pétition, l’unique intérêt pour les 550 000 usagers étant l’amélioration de nos conditions de transport.

Réagissez à cet article dans le forum