Imprimer

Les mois se suivent et semblent se ressembler sur la ligne D puisque nos statistiques de régularité sont les suivantes :

 

Soit une irrégularité globale de 32%  *

* pourcentage des trains avec un retard > 5 minutes. Statistiques calculées par D-CollecTor

Encore une fois c'est grâce à ce merveilleux outil qu'est le D-collector que nous pouvons vous donner ces chiffres. Merci à tous ceux qui l'ont adopté (pensez à saisir tous les trains que vous prenez, même quand vous en avez qui arrivent à l'heure Laughing ) N'hésitez pas à participer, plus nous serons nombreux à nous en servir et plus les chiffres seront significatifs quant au ressenti de la ligne que nous avons, nous usagers !

Pour plus de détails 

 


Données récapitulatives :

 

 Première partie de journée%Deuxième partie de journée%Total%
Trains à l'heure (retard < 2 minutes)

162

28

122

2128450
Trains en petit retard (retard de 3 ou 4 minutes)

46

8

58

1010418
Trains en gros retard (retard > 5 minutes)

62

11941615627
dont trains à desserte modifiée

11

2153265
dont trains à terminus prématuré

1

03141
Nombre de trains supprimés

20

471275
Nombre de trains relevés

290

5128149571100

 

Si les pourcentages d'irrégularité des pointes du matin et du soir sont finalement sensiblement les mêmes, vu à quel point elles sont élevées (30% le matin contre 34% le soir), on constate qu'un tiers de l'irrégularité du matin est due à des suppressions de trains, alors que l'irrégularité du soir est finalement surtout constituée de trains en retard.

 

Faits marquants du mois :

Les travaux de renouvellement de la voie des TGV entre Paris et Pompadour a fait une victime collatérale : la ligne D : en effet, nous avons subi les effets du déraillement d'un train de travaux (qui a mis à mal la régularité de la ligne sur 1 jour 1/2), ainsi que 2 réditions tardives de travaux qui ont planté deux autres pointes du matin.

Pour le reste, le passage au plan de circulation d'été n'a semble-t-il pas soulagé le trafic. Au contraire, nous déplorons ce mois ci une recrudescence de suppressions de trains, et comme le trafic est diminué, les trains suivants sont bondés, donc plus en retard...

 

Espérons que le mois d'août, pour ceux qui prendront la ligne D, sera synonyme de répit. Mais au vu des travaux annoncés pour la fin du mois, on peut avoir des craintes légitimes.