En effet, depuis une quinzaine de jours, nous avons constaté :


- Le retour d'incidents techniques assez fâcheux, comme des problèmes de portes à répétition sur les trains, dont un a provoqué des retards importants sur la branche Combs-la-Ville il y a deux semaines. La panne d'un train de fret à Lieusaint , autre mauvaise habitude la ligne (puisqu'un autre train de fret avait déraillé quelques jours auparavant à Survilliers), a par ailleurs perturbé la pointe du vendredi 25 septembre matin .

 

- Les incidents d'infrastructures ne sont pas en reste, puisqu'il le 18 septembre dernier un incident sur un aiguillage à Châtelet-les-Halles (certes en zone RATP, mais quand même sur la ligne D) a très fortement perturbé la fin de pointe du vendredi soir, pointe déjà perturbée pour ceux qui avaient eu à subir une interruption partielle de trafic en raison d'un colis suspect sur le RER A. Hier, le 28 septembre, c'est un problème de toiture à la gare du Bras de Fer qui a provoqué sa non desserte !

 

- Enfin, que dire des présences de personnes sur les voies, qui ont lourdement retardé des trains de fin de deux pointes de soirée les mardi 22 et jeudi 24 septembre, si ce n'est que nous ne voyons pas ce qui pourrait stopper cette mauvaise habitude. Certes la responsabilité incombe aux usagers, mais nous avons la désagréable impression que la SNCF se réfugie derrière cet argument pour ne rien entreprendre sur la question.

 

Et encore les conditions météorologiques ne sont pas encore à la pluie et les feuilles mortes ne sont pas encore de retour, espérons donc que le soleil brillera quelques semaines encore. Mais tout semble annoncer une fin d'année difficile, autre habitude fâcheuse de la ligne...

 

Vos réactions dans le forum