Imprimer
Catégorie : La ligne D de A à Z

Il ne leur manquait que la parole...

C'est en septembre 2006 que la SNCF a lancé auprès de ses fournisseurs un marché dont le contenu résumé est le suivant:

Système d'Informations voyageurs des trains Z2N

L'information voyageurs embarquée constitue un enjeu important pour la SNCF. Pour répondre aux attentes des voyageurs, la SNCF a décidé d'installer des Systèmes d'Informations Voyageurs Embarqués (SIVE) à bord des rames Z2N circulant sur les lignes du réseau Transilien.
Le SIVE renseigne sur la desserte du train et participe à l'information conjoncturelle (visuelle et sonore). Il assure les missions suivantes :

  • annoncer d'une manière systèmatique la prochaine gare desservie et, en certains points, la destination du train, tant en situation normale que perturbée;
  • informer en permanence sur la desserte (destination, gares desservies, correspondance...);
  • assister l'agent de conduite en cabine dans la diffusion de messages conjoncturels.

Ce marché comprend :

  • les études
  • la fourniture du SIVE

Chaque élément ou rame est équipée d'une IHM (Interface Homme Machine) en cabine de conduite et de modules de gestion. Chaque voiture est équipée d'afficheurs et/ou de plans de lignes dynamiques. L'ensemble des organes constitutifs du SIVE dialogue par le biais d'un réseau.

Quantité: entre 600 et 900 voitures.

Délai d'exécution: 72 mois

Décryptons ces quelques lignes: il s'agit donc de concevoir et d'installer sur les Z2N, c'est-à-dire les automotrices 2 niveaux du réseau Transilien, donc en particulier celle de la ligne D:

L'objectif est donc de mettre à disposition des voyageurs se trouvant dans le train un certain nombre d'informations, aussi bien sous forme d'annonces sonores que sous forme de messages visuels, concernant la desserte du train (terminus, gares desservies et prochain arrêt).

Certains d'entre vous direz que le conducteur fait déjà ces annonces, et qu'il n'y a donc pas besoin de ce système. Plusieurs réponses:

Le système permettra donc de donner les informations de façon systématique, indépendamment de la disponibilité et de l'aisance dans la communication du conducteur. Ceci procurera un meilleur service aux voyageurs, notamment aux PBS, personnes à besoins spécifiques, en termes plus clairs, les personnes handicapées, qu'elles soient sourdes ou malentendantes, ou déficientes visuelles.

  

Comment ça marche ?

Au lieu de devoir faire toutes les annonces via la sonorisation du train, il ne restera au conducteur qu'à programmer la desserte de son train au moment du départ. Toutes les opérations s'effectueront ensuite automatiquement, sans son intervention. Evidemment, en cas de modification de la desserte ou d'incident, le conducteur aura toujours la possibilité de neutraliser le système et de revenir aux annonces personnalisées faites au micro.

Le repérage de la position du train se fait par différents moyens:

  

Les Annonces Sonores

La partie sonore du SIVE permettra la diffusion de messages par les haut-parleurs du train à différents endroits:

Quelques messages enregistrés peuvent également être utilisés pour informer d'un blocage de la fermeture des portes par malveillance, de l'actionnement d'un signal d'alarme, d'un arrêt d'urgence provoqué par l'émission d'un signal d'alerte radio (arrêt de toutes les circulations dans le secteur concerné), d'un arrêt en pleine voie (ne pas tenter d'ouvrir les portes) et du départ d'un train à vide (train ne prenant pas de voyageurs).

La voix n'est pas celle de Simone (Simone Hérault, dont on peut entendre la voix dans toutes les grandes gares SNCF) mais celle d'une certaine Juliette, restée jusqu'à maintenant dans l'anonymat.

  

Les Messages Visuels

La partie affichage du SIVE peut prendre 2 formes, comme l'indique le texte du marché:

Voici quelques exemples tirés de la ligne N (banlieue Montparnasse). Il s'agit de l'équipement d'une voiture VB2N (rame tractée à 2 niveaux).

 

A quand la mise en service ?