Avertissement : cet article a été publié le 1er avril 2009 et il s'agissait d'un très beau poisson d'avril qui a été bien apprécié. Bravo Aquarius !

 

L'article qui suit présente les premières esquisses de ce que devrait être la nouvelle gare centrale de Maisons-Alfort-Alfortville. Tous les détails ne figurent pas car beaucoup de points restent encore à préciser au cours des études qui restent à conduire.

 

Pourquoi une nouvelle gare ?

La gare actuelle de Maisons-Alfort - Alfortville
La gare actuelle de Maisons-Alfort - Alfortville (façade côté Maisons-Alfort) 
cliquez sur la photo pour l'agrandir

La gare actuelle de Maisons-Alfort-Alfortville date des origines de la ligne, en 1849, du temps où Maisons-Alfort était à la campagne et où Alfortville n'existait pas (la scission entre les 2 communes ne date que de 1885).
La gare du Vert de Maisons a été établie nettement plus tard, soit en 1978.

 

Il apparaît que la gare centrale actuelle est maintenant largement saturée:

  • il existe 2 souterrains, mais un seul est utilisable pour l'accès aux quais (et pour la sortie), l'autre n'étant utilisable qu'à la sortie et comme passage public entre les 2 communes
  • à chaque souterrain correspond un escalier d'accès à chaque quai comportant plus d'une vingtaine de marches
  • les quais eux-mêmes sont trop étroits pour le nombre d'usagers qui les empruntent. La démolition des abris de quai en dur il y a quelques années n'a strictement rien apporté pour la sécurité, personne ne stationnant sur cet emplacement et toutes les personnes en attente des trains préférant rester au niveau des rétrécissements dus aux escaliers.
  • de plus les sorties nord sont dotées de portillons censés empêcher les entrées. Non seulement ils n'empêchent quasiment aucune entrée, mais ils ralentissent considérablement les sorties. A chaque arrivée de Paris à l'heure de pointe, ils provoquent un attroupement sur toute la largeur des quais, entraînant un risque non négligeable avec le passage des trains sans arrêt sur la voie 1.

Tant les travaux d'augmentation de capacité que les travaux d'adaptation pour les Personnes à Mobilité Réduite ne peuvent plus être menés à des coûts raisonnables.

La gare doit donc être reconstruite.

En raison de la proximité de cette nouvelle gare et de celle du Vert de Maisons, cette dernière sera désaffectée à l'ouverture de la nouvelle gare.

 

Quelle nouvelle gare ?

Afin de bénéficier de l'espace nécessaire, la gare sera déplacée au sud du pont de la RD 48 (avenue de la République côté Maisons-Alfort, rue Emile Zola côté Alfortville), entre ce pont et le Pont aux Boeufs 500 mètres au sud. On récupérera les terrains occupés par l'ancienne halle Sernam et par le récupérateur côté Alfortville, ceux occupés par les Ets Leverger place Salanson côté Maisons-Alfort pour assurer un accès à la gare côté est.

 

La gare actuelle de Maisons-Alfort - Alfortville
Vue aérienne de la situation actuelle (le nord se trouve à gauche)
cliquez sur la photo pour l'agrandir

Pour profiter de l'espace disponible, 8 voies seront créées, soit d'est en ouest:

  • la voie 1 actuelle, utilisée par les TGV, certains TER Bourgogne (Laroche-Migennes), et les trains de la ligne R (Montereau ou Montargis)
  • la voie 1bis, actuelle, utilisée par les RER de la ligne D (Orry - Melun ou Malesherbes)
  • deux nouvelles voies A et B, utilisées par les RER de la ligne D qui s'arrêteront en gare
  • la voie 2bis, actuelle, symétrique de la voie 1bis
  • la voie 2, symétrique de la voie 1
  • les voie 1M et 2M actuelles, utilisées par certains TER Bourgogne (Auxerre ou Dijon) ainsi que par les transferts de trains vides entre les installations de la Gare de Lyon et celles de Villeneuve St Georges (dépôt, ateliers).

La configuration complète comprendra 5 quais:

  • le quai 1 desservant la seule voie 1 sera de longueur 400 m pour accueillir un TGV en cas de nécessité (il n'est pas prévu de faire de Maisons-Alfort-Alfortville une gare TGV hors Paris)
  • les quais 2 et 3, de 315 m de longueur, desserviront respectivement les voies 1bis et A et les voies B et 2bis. Ces 2 quais seront donc les quais habituels de desserte respectivement en direction de Villeneuve et de Paris.
  • le quai 4 jouera un rôle symétrique du quai 1 pour la voie 2. Il desservira également la voie 1M.
  • le quai 5 desservira la voie 2M.

Deux bâtiments voyageurs sont prévus, un côté Maisons-Alfort à proximité de la place Salanson, à l'emplacement des Ets Leverger,

 

Vue actuelle de la place Salanson
Vue actuelle de la place Salanson: elle deviendra l'entrée de la gare côté Maisons-Alfort
cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Vue des voies nord-sud avec le terrain des Ets Leverger
Vue des voies nord-sud avec le terrain des Ets Leverger.
A cet emplacement s'élèvera le bâtiment de la gare de Maisons-Alfort.
cliquez sur la photo pour l'agrandir


Vue des voies nord-sud avec le terrain des Ets Leverger. A cet emplacement s'élèvera le bâtiment de la gare de Maisons-Alfort.

l'autre côté Alfortville à peu près à l'emplacement de la halle Sernam.

 

La halle SERNAM
La halle SERNAM. Ici devrait s'élever la gare d'Alfortville.
cliquez sur la photo pour l'agrandir

Accès actuel à la halle SERNAM rue de Verdun à Alfortville
Accès actuel à la halle SERNAM rue de Verdun à Alfortville
cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Chacun donnera accès à un passage souterrain desservant les 5 quais.
Un 3e passage souterrain est envisagé à l'extrémité sud des quais à proximité du Pont aux Boeufs.

Si le projet Arc Express / Orbival est mené à bien dans sa partie val-de-marnaise, c'est le bâtiment voyageurs côté Maisons-Alfort qui accueillera également la correspondance vers les quais souterrains de la ligne circulaire autour de Paris.

 

Quelle desserte ?


Passage d'une rame de 5 voitures du RER sur les voies actuelles
Passage d'une rame de 5 voitures du RER sur les voies actuelles
cliquez sur la photo pour l'agrandir

Le regroupement des 2 gares desservant les deux communes permet à la nouvelle gare de gagner un trafic d'environ 25000 passagers entrants par jour ouvré. Afin de permettre une desserte correcte de la gare, le nombre de trains desservant la gare en heures de pointe passera de 8 (pour la gare actuelle de Maisons-Alfort-Alfortville) à 12 voire 16  trains par heure. Les trains de la branche Plateau (Malesherbes via Corbeil et Evry Centre-Courcouronnes) marqueront l'arrêt (missions actuelles MIPE, BIPE, RIPE, ZIPE, ...). Pour ce qui est des trains entre Paris-Gare de Lyon et les de gares de Montgeron à Melun, la décision est à l'étude.

La présence de 2 voies à quai dans chaque sens pour les RER donnera plus de flexibilité en cas d'incident et permettra d'utiliser la gare comme terminus intermédiaire en cas d'incident.

De la même façon, en cas d'événement particulier au Stade de France (matches), les trains supplémentaires seront au départ et à l'arrivée de la gare.

 

Comment rejoindre la gare ?

En voiture:

  • Un parking de 2 niveaux est d'ores et déjà prévu côté Alfortville au sud du bâtiment voyageurs (rectangle bleu sur le plan à la fin de l'article). D'autres places pourraient être aménagées côté nord.

 

 

Emplacement du parking à 2 niveaux
Emplacement du parking à 2 niveaux (vue du pont aux Boeufs, vers le nord)
cliquez sur la photo pour l'agrandir

En bus:

  • les dessertes actuelles des bus 172 et 217 restent inchangées. Elles desservent la gare située côté Maisons-Alfort (une passerelle et un ascenseur dans la gare sont prévues pour en faciliter l'accès).
  • Le bus 103 conservera sa desserte actuelle. Il sera cependant ajouté une boucle par une voie aménagée à partir du carrefour Emile-Zola - Malleret-Joinville.
  • Enfin, une nouvelle ligne 204 sera créée entre la gare côté Alfortville, l'ancienne gare du Vert de Maisons en utilisant les délaissés de terrains SNCF côté Alfortville (on pourra ainsi accéder à la nouvelle gare depuis le quartier du Vert de Maisons en utilisant les passages souterrains de l'ancienne gare du Vert de Maisons). Cette ligne pourra ensuite être prolongée vers le sud par la zone d'activités du Val de Seine jusqu'à la gare Pompadour à Créteil, vers le nord jusqu'à l'Ecole Vétérinaire d'Alfort.

Vue du pont aux Boeufs vers le sud
Vue du pont aux Boeufs vers le sud.
A la place du dépôt de rails se trouveront les futures voies.
Sur la droite, l'emplacement de la voie bus en direction de l'ancienne gare de Vert de Maisons.
cliquez sur la photo pour l'agrandir



La rue Etienne Dolet à Maisons-Alfort.
Actuellement impasse aboutissant sur les voies,
elle pourrait servir de passage s'il était décidé de dévier la ligne 181 par la gare
en créant un couloir bus entre les habitations et les voies SNCF.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients pour les Maisonnais et les Alfortvillais ?

L'inconvénient principal est pour les personnes des quartiers nord et sud des deux communes puisque le trajet jusqu'à la gare sera allongé. La modification pour les usagers actuels de la gare de Maisons-Alfort-Alfortville sera de 3 à 5 minutes à pied. Pour les usagers de la gare du Vert de Maisons, c'est la nouvelle ligne de bus qui les aidera à rejoindre la nouvelle gare.

En contrepartie, plusieurs avantages apparaissent:

  • davantage de trains s'arrêtent, donc davantage d'horaires possibles et moins d'attente en moyenne.
  • une gare plus spacieuse, avec des passages de bonne dimension et avec des escaliers mécaniques pour les changements de hauteur en montée.
  • et un nettoyage du quartier qui ne sera pas superflu.

Vue du pont SNCF côté rue Emile Zola vers le sud
Vue du pont SNCF côté rue Emile Zola vers le sud.
Pas franchement un paysage enchanteur...
cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Quels sont les avantages pour la ligne D et les voyageurs ne s'arrêtant pas à Maisons-Alfort-Alfortville ?

Plusieurs avantages apparaissent dès le premier coup d'oeil à ce projet.

  • le regroupement de 2 arrêts en un seul
  • un arrêt plus rapide en proportion du nombre de voyageurs puisqu'il n'y aura plus engorgement des quais à la descente
  • davantage de flexibilité, et donc moins de risques de blocage de la ligne en raison des 2 voies à quai dans chaque sens. Cet aménagement devrait donc contribuer à la régularité de la ligne D dans son ensemble.

L'inconvénient principal est lié à l'augmentation du nombre d'arrêts, puisque les MIPE/BIPE/RIPE/ZIPE actuels devraient également marquer l'arrêt en gare de Maisons-Alfort - Alfortville.

 

Pour quand cette nouvelle gare ?

2 ans et demi de travaux sont prévus car il faut avant toute construction riper une à une la plupart des voies vers l'ouest. Il est évident que ce ripage ne peut pas se faire en un ou deux week-ends.
Il restera avant tout ça à poursuivre les études et à déterminer les financements. Le financement nécessaire, actuellement estimé à 143,5 M EUR, reste en effet à être partagé entre la SNCF, RFF, la Région, le Département du Val-de-Marne, la communauté d'agglomération Plaine Centrale pour Alfortville et les deux communes. L'Etat pourrait être amené à apporter son obole dans le cadre du Plan de Relance.
Pour toutes ces raisons, la mise en service de cette gare ne devrait pas intervenir avant 10 ans, soit à la date symbolique du 1er avril 2019.

 

Le plan projeté (au 31 mars 2009)

Le plan du projet
Le plan du projet 
cliquez sur la photo pour l'agrandir

A gauche se trouve le nord, en direction de Paris. A droite, le sud, en direction de Villeneuve. Le pont à gauche est celui de l'avenue de la République / rue Emile Zola. Celui à droite est le pont aux Boeufs (bd Gallieni).
Les voies sont dessinées:

  • en rouge, voies 1 et 2
  • en jaune, voies 1bis, A, B et 2bis
  • en bleu, voies 1M et 2M

Les quais sont dessinés en blanc.
En vert figure l'emplacement probable des 2 bâtiments voyageurs.
Le rectangle pointillé en bas à droite représente le futur parking de 2 niveaux.

 

Publié le 1er avril 2009 par Aquarius - Photos (C) Aquarius 2009, sauf photos aériennes.

Informations supplémentaires