Vendredi 12 juin, en milieu de journée, la SNCF a envoyé un communiqué intitulé 'le RER D passe le bac'.

Il est notamment précisé que : "Tous (sic) nos équipes en gare et de production sont mobilisées sur la ligne D.

Nous assurons une mise sous veille renforcée de la production avec un objectif de ponctualité revu à la hausse.
Avec des points de vigilance particuliers sur les travaux, le renforcement du suivi des trains au départ, la mise sous veille de la disponibilité des rames.
" Que doit-on en déduire pour la mobilisation des équipes le reste de l'année ?


Ce que nous avons tous vécu vendredi soir a rappelé la SNCF à la situation de la ligne qu'elle gère, et à ses manquements récurrents.

Nous avions déjà dénoncé l'an dernier un enfumage médiatique de la SNCF à ce sujet.

Cette année, c'est la SNCF qui se retrouve prise à son propre jeu : de la communication pour annoncer monts et merveilles à ceux qui ne prennent pas la ligne, mais, sur le terrain, une médiocrité affligeante ces dernières semaines subie par ceux qui la prennent . La SNCF bachote peut-être pour le bac, mais en contrôle continu elle serait recalée depuis belle lurette !

Vendredi, la SNCF a réussi à planter un poste d'aiguillage. Ce genre d'exploit interroge une nouvelle fois sur :
- la façon dont la SNCF entretient ses équipements
- Les choix techniques pour un système fonctionnel critique de conception récente où une panne rend l'ensemble de l'installation inutilisable.
- les procédures existantes en cas de de situations dégradées, tant le sentiment d'improvisation dominait.

Question subsidiaire : si ce genre d'incident se produisait à nouveau pendant la semaine du bac, en quoi ne vivrions-nous pas les mêmes conséquences, candidats ou pas ?

Et là, vu la multiplication des incidents, nous demandons à la SNCF une mobilisation réelle de ses équipes, et ce tout au long de l'année ! Si elle veut arrêter de renvoyer une image d'incompétents incapables de faire autre chose que communiquer pour masquer les manquements, elle sait ce qu'il lui reste à faire.

Informations supplémentaires