Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juillet 2016 :

Météo de la ligne D : Juillet 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre moyen de trains supprimés augmente par rapport au mois précédent, mais aussi par rapport à mai 2015 ! La moyenne s'élève à 30 suppressions par jour.
  • On compte 18 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 7 avec plus de 50 trains supprimés.
  • Tout comme pour le nombre de suppressions, l'irrégularité est en hausse.

 

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de juin 2016 :

Météo de la ligne D : Juin 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • La première partie du mois a été touchée par une grande grève, ce qui nous ne permet pas d'obtenir un nombre de trains supprimés significatif sur cette période.
  • Pour les même raisons, il n'est pas possible d'obtenir une moyenne de train supprimé sur le mois. C'est une première depuis qu'on publie cette météo.
  • Entre le 17 et le 30 juin, 13 des 14 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 8 avec plus de 50 trains supprimés, c'est tout simplement énorme.
  • Sur cette période, on obtient une moyenne de 52 trains supprimés par jour.
  • Concernant l'irrégularité mesuré sur l'ensemble du mois, elle est néanmoins en baisse par rapport à juin 2015.

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois d'avril 2016 :

Météo de la ligne D : Avril 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre de trains supprimés s"améliore par rapport à mars, mais la moyenne reste élevée avec 28 suppressions par jour. Si on compare à avril 2015, on constate que la dégradation se poursuit
  • Au total, sur les 29 jours exploitables que comptait mars (car 2 jours de grève), 17 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 4 avec plus de 50 trains supprimés, et même un avec plus de 100 trains supprimés ;

  • Tout comme pour le nombre de suppressions, l'irrégularité se reprend, mais reste très élevée. 

Et le mois de mai n'est pas là pour nous redonner de l'espoir en la matière, à suivre...

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de mai 2016 :

Météo de la ligne D : Mai 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • 3 jours de grèves : les mercredis 18 et 25 et le jeudi 19, un jour très perturbé en raison des intempéries, le mardi 31 mai.
  • Le nombre de trains supprimés augmente par rapport au mois précédent, mais aussi par rapport à mai 2015 ! La moyenne s'élève à 34 suppressions par jour.
  • Au total, sur les 27 jours exploitables que comptait mai, 17 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 4 avec plus de 50 trains supprimés.
  • Tout comme pour le nombre de suppressions, l'irrégularité est en hausse.

Pour le mois de juin, n'en parlons même pas avec cet première partie de mois de grève !

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de mars 2016 :

Météo de la ligne D : Mars 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre de trains supprimés par jour reste légèrement inférieur à celui de janvier, c'est à dire la moyenne record de 38 suppressions par jour. C'est pire que février 2016 (31 trains supprimés par jour, et pire que mars 2015 également (29 trains supprimés par jour, avec la même méthode)
  • Au total, sur les 29 jours exploitables que comptait mars (car 2 jours de grève), 21 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 6 avec plus de 50 trains supprimés, et même deux avec plus de 100 trains supprimés ;
  • Tout comme pour le nombre de suppression, l'irrégularité se dégrade, que l'on compare à février 2016 ou à mars 2016

Bref, la ligne D continue à se dégrader à petit feu...

Informations supplémentaires