Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois d'avril 2016 :

Météo de la ligne D : Avril 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre de trains supprimés s"améliore par rapport à mars, mais la moyenne reste élevée avec 28 suppressions par jour. Si on compare à avril 2015, on constate que la dégradation se poursuit
  • Au total, sur les 29 jours exploitables que comptait mars (car 2 jours de grève), 17 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 4 avec plus de 50 trains supprimés, et même un avec plus de 100 trains supprimés ;

  • Tout comme pour le nombre de suppressions, l'irrégularité se reprend, mais reste très élevée. 

Et le mois de mai n'est pas là pour nous redonner de l'espoir en la matière, à suivre...

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de mars 2016 :

Météo de la ligne D : Mars 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre de trains supprimés par jour reste légèrement inférieur à celui de janvier, c'est à dire la moyenne record de 38 suppressions par jour. C'est pire que février 2016 (31 trains supprimés par jour, et pire que mars 2015 également (29 trains supprimés par jour, avec la même méthode)
  • Au total, sur les 29 jours exploitables que comptait mars (car 2 jours de grève), 21 jours ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 6 avec plus de 50 trains supprimés, et même deux avec plus de 100 trains supprimés ;
  • Tout comme pour le nombre de suppression, l'irrégularité se dégrade, que l'on compare à février 2016 ou à mars 2016

Bref, la ligne D continue à se dégrader à petit feu...

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de janvier 2016 :

Météo de la ligne D : Janvier 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Les quatre jours d'arrêt de travail de la part des cheminots suite à l'agression d'un conducteur à Corbeil, que nous avons mis avec une croix rouge dans le calendrier (des services très fortement réduits ont été utilisé ces jours là);
  • Au total, 18 jours sur les 31 que compte ce mois ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 8 avec plus de 50 trains supprimés, un record depuis que nous faisons cette météo;
  • La moyenne des trains supprimé, qui ne tient pas compte des 4 journées précédemment cités, explose pour atteindre 33 trains par jour !
  • L'irrégularité du mois de janvier 2016 est, en toute logique, en hausse par rapport à celle du même mois de l'an passé.

N'hésitez pas à mesurer vous même vos propres statistiques en utilisant notre outil D-collector : http://dcollector.sadur.org

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de février 2016 :

Météo de la ligne D : Janvier 2016

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • Le nombre de trains supprimés par jour reste légèrement inférieur à celui de janvier, c'est à dire la moyenne record de 33 suppressions par jour. Mais c'est uniquement parce que notre méthode de comptage prend désormais mieux en compte les suppressions partielles au nord de la ligne. A titre de comparaison, voici ce qu'aurait donné la météo ancienne version. On y serait restés à 23 trains supprimés en moyenne par jour (partiellement ou totalement), ce qui reste inacceptable

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de janvier 2016 :

Météo de la ligne D : Février 2016 ancienne version

NB : le dimanche 7 février, seul un UUPE a été supprimé entre Gare du Nord et Stade de France St Denis. Assez rare pour être signalé.

  • Au total, 21 jours sur les 29 que compte ce mois ont vu au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours (19 avec l'ancienne méthode), dont 3 avec plus de 50 trains supprimés, (vs 2 avec l'ancienne méthode);
  • L'irrégularité est meilleure qu'en janvier 2016, mais se dégrade de 6 points par rapport à 2015 !

Parce que l’association SaDur ne se contente pas des chiffres de ponctualité publiés par le STIF et mesurés par la SNCF elle-même, elle a mis en place depuis 2008 l’outil D-Collector. Celui-ci permet aux usagers de mesurer eux-mêmes la régularité des trains qu’ils empruntent.

Voici donc la météo de la ligne D pour le mois de décembre 2015 :

Météo de la ligne D : Décembre 2015

 

Les Principaux éléments à retenir :

  • L'irrégularité du mois de décembre 2015 est en forte baisse par rapport à celle du même mois de l'an passé.
  • Les usagers ont subi 13 journées avec au moins 20 trains supprimés sur tout ou partie de leur parcours, dont 2 avec 50 trains supprimés ou plus.
  • La moyenne de suppressions de trains, qui tient également compte des samedis et dimanches, revient à 21 trains par jour.

N'hésitez pas à mesurer vous même vos propres statistiques en utilisant notre outil D-collector : http://dcollector.sadur.org

Informations supplémentaires