Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Semaine paradoxale sur le RER D la semaine dernière. En effet, pendant que la direction de ligne annonçait le 20 mai dernier, un programme de travaux pour entretenir les infrastructures du RER D (nous vous renvoyons aux divers communiqués de la SNCF), les incidents se sont multipliés comme des petits pains sur notre ligne :
- Lundi 19 mai : Incident de signalisation à Pierrefitte - Stains le matin, accident voyageur en fin d'après midi à Villiers le Bel - Gonesse - Arnouville
- Mardi 20 mai : Jets de pierre le matin entre Corbeil Essonnes et Malesherbes, pb de signalisation à la gare du Nord le soir
- Mercredi 21 mai : pas d'incident majeur (mais au moins 13 trains supprimés)
- jeudi 22 mai : Grève donc service réduit, même si l'interconnexion était maintenue, et arbre tombé sur les voies à Ballancourt
- Vendredi 23 mai : bris de barrière sur un passage à niveau à Ballancourt le matin, tentative de vol de Câble aux Noues et incident sur la voie au stade de France le soir.

Comme nous avons déjà râlé dans le forum sur ces divers incidents au jour le jour (on ne se refait pas !), nous avons essayé de prendre un peu de recul et de regarder:
- quels étaient les chantiers présentés la semaine dernière qui auraient peut être été évités si les travaux avaient déjà été terminés
- quels sont les incidents pour lesquels les travaux présentés la semaine dernière n'ont pas vraiment apporté de réponse

 

Le constat est le suivant :
- Seuls les deux incidents de signalisation (19/05 au matin et 20/05 le soir) auraient peut-être pu être évités
- Pour le reste... ben pas grand chose à se mettre sous la dent:
* Les voies entre le Stade de France et la Gare du Nord sont relativement récentes (refaites en 2012 et 2013)
* Rien n'a été présenté concernant les passages à niveau, les élagages, les barrières anti-traversées de voies, ni la malveillance.

Donc, concernant ces deux derniers points :
- On peut se poser des questions sur les dernières opérations de maintenance des infrastructures qui ont été réalisées
- Les sujets étant considérés comme des points de fragilité de la ligne semblent voués à le rester : les chutes d'arbres, problèmes de passages à niveau, et traversées de voies dans les gares seront certainement à l'origine d'autres incidents...

Et comme rien ne nous a été présenté concernant :
- des installations permettant de faire repartir plus vite le trafic du RER D
- les installations qui permettront d'y faire circuler davantage de trains d'ici quelques années

Nous maintenons que si les travaux qui ont été présentés sont certes nécessaires, et seront certainement bénéfiques pour le RER D. Pour autant ils ne sont pas suffisants. il est donc grand temps que le STIF prenne le taureau par les cornes et nous garantisse dans quel délai les vrais travaux de remise à niveau du RER D seront menés. Car il y a vraiment urgence.

Informations supplémentaires