Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Vous l'avez certainement lu sur notre forum, la SNCF a admis pour le mois de décembre dernier plus de 30% d'irrégularité sur la ligne D. Au vu ce triste record, SADUR a décidé de marquer le coup et d'adresser au STIF une demande de dédommagement. Plutôt que nous épancher, nous avons préféré vous livrer le contenu de ce courrier:


Monsieur le Président,

La SNCF a dernièrement publié les chiffres de régularité du RER D pour le mois de Décembre 2007. Ceux-ci font état d'une irrégularité de 30.7%.

Au vu d'une telle "performance" qui concerne non seulement une période où il n'y a pas eu de conflit social ayant impacté le trafic, mais qui en plus ne sont pas majoritairement liées aux éternelles "causes externes", SADUR ne peut que vous demander de procéder à une compensation fincancière pour l'ensemble des usagers du RER D. (les causes internes et l'infrastructure représentent 17.5% d'irrégularité).

Reconnaitre 30% d'irrégularité revient en effet à admettre que les usagers ont été transportés dans des conditions anormales pendant l'équivalent de plus d'une semaine de trajets. Ceci mérite, au même titre que l'ensemble des perturbations subies depuis juillet 2007 et les conditions déplorables dans lesquelles nous avons été transportés lors de la semaine entre Noël et le nouvel an (trains courts en pointe alors que 50% du trafic assuré), une compensation pour l'ensemble de la gêne occasionnée, certains retards ayant été largement supérieurs à la demie heure.

Plus généralement, nous demandons d'inscrire, dans le contrat STIF-SNCF 2008-2013, un seuil d'irrégularité donnant droit à une compensation financière pour l'ensemble des usagers de la ligne concernée : ceci est dorénavant appliqué en période de grèves, mais nous constatons malheureusement que les situations perturbées ne se limitent plus aux conflits sociaux, loin de là. Il nous parait donc normal d'élargir ce principe à l'irrégularité chronique, surtout quand celle-ci atteint les proportions ci-avant mentionnées. Il va de soi que nous ne manquerons pas de vous solliciter à nouveau si l'irrégularité se maintenait à de tels niveaux.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez accepter Monsieur le Président l'expression de nos sincères salutations.

Le Conseil d'Administration de SADUR

Beaucoup en parlent, nous avons préféré agir.

Informations supplémentaires