Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La Gare Pompadour, l’Arlésienne de la ligne D !

Le Carrefour Pompadour est depuis longtemps un noeud routier important du Val-de-Marne, c'était en effet le croisement historique de la RN 6 (Paris - Melun), de la RN 186 (contournement de Paris) et de la RD 60 (Clamart - Bonneuil via Bourg-la-Reine, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi et Créteil). Au cours des 30 dernières années, le Carrefour Pompadour est également devenu un noeud autoroutier puisque s'y croisent l'A 86 (contournement de Paris) et la RN 406 (amorce de la RN 19 vers Brie Comte Robert, et ultérieurement de la RN 6 vers Sénart et Melun lorsque la déviation de Villeneuve-St-Georges sera opérationnelle...). C'est de cette position privilégiée à proximité des voies ferrées de la banlieue Sud-Est qu'est né le projet de la gare « Pompadour » , il y a maintenant de nombreuses années.


Extrait de la carte de Cassini
cliquez sur la carte pour l'afficher en totalité
Pourquoi ce nom de Pompadour ?

Parce que la Marquise (1721-1764, alias Jeanne-Antoinette Poisson, favorite de Louis XV) possédait des terres dans le secteur. Elle a d'ailleurs habité au château de Choisy et parce qu'il fallait une liaison efficace avec Versailles, la route entre Choisy et Versailles fut alors créée: ce fut l'origine de la RN 186 qui malgré différentes renumérotations, continue à joindre Choisy et Versailles en passant par la Belle Epine, la Croix de Berny, le carrefour du Petit Clamart et le pont Colbert.

Le carrefour Pompadour n'est pas la seule voie à porter ce nom, la RD 86 en direction s'appelle avenue de la Pompadour et l'ancienne RD 60 en direction de Sucy, dont il reste quelques sections notamment vers la Pointe du Lac, s'appelait route de la Pompadour.

Le carrefour peut d'ailleurs être retrouvé sur cette carte ancienne:
il est indiqué par un cercle rouge avec la mention "CP".
Plus à l'ouest, sur la gauche de l'image, on peut situer le carrefour Rouget de Lisle (RL) avec la route venant de Paris (RD 5 actuelle) et le carrefour de Belle-Epine (BE) avec la route de Fontainebleau (RD 7 actuelle). Attention, l'échangeur se trouve un peu plus au nord que l'ancien carrefour car la RN 186 a changé de tracé au moment où elle avait été transformée en voie rapide vers les années 1960.
Cette carte ancienne est la feuille n°1 (Paris) de la carte de Cassini qui fut publiée en 1756, carte dont la Marquise aida financièrement à la réalisation.

Source de la carte: Gallica / BNF, gallica.bnf.fr et cartocassini.free.fr


Le projet situe donc la nouvelle gare sur la ligne D entre les 2 gares existantes: 
Le Vert de Maisons au nord, et Villeneuve-Prairie au sud, gare qu'elle remplacera. Elle sera implantée le long de la RD 86 (ex RN 186) entre Créteil et Choisy-le-Roi, de l'autre côté du pont SNCF par rapport au carrefour Pompadour. A la différence de Villeneuve-Prairie qui se situe sur le territoire de la commune de Choisy-le-Roi, Pompadour se situera sur Créteil. Son nom complet sera Créteil-Pompadour

Cette gare n'a aucun intérêt pour les personnes qui habitent le quartier, puisque le nombre de ces personnes est quasi-nul. L'intérêt est nettement plus important pour les personnes qui travaillent dans le secteur, car on trouve plusieurs zones d'activités aux alentours de la future gare:

  • au nord, en direction d'Alfortville, la zone industrielle Grand Marais / Garosud
  • à l'est, autour du carrefour Pompadour, les zones commerciales Foch, Haute Quinte et Basse Quinte
  • au sud-est, en direction de Valenton, la zone d'activités du Val Pompadour en cours de développement
  • au sud; les installations SNCF de Villeneuve
  • à l'ouest, le Parc Interdépartemental des Sports de Choisy-le-Roi, dont la gestion est partagée entre Paris et le Val-de-Marne.

L’intérêt principal de la gare se trouve cependant dans les correspondances qu’elle offrira :

  • le Trans Val de Marne (Tvm), bus en site propre exploité par la RATP entre La Croix de Berny (RER B), Belle Epine (tramway T 7, Villejuif – Athis-Mons devant être prolongé vers Juvisy), Rouget de Lisle (bus 183, une des lignes RATP les plus fréquentées, qui devrait être convertie en le tramway T 9 d'ici 2020), Choisy le Roi (RER C), Créteil Préfecture (ligne M 8) et St Maur Créteil (RER A et ligne M 15 à horizon 2022)
  • le bus en site propre 393, également exploité par la RATP, entre Thiais, Rouget de Lisle, Choisy le Roi (RER C), Créteil Parc des Sports (terminus de la ligne M 8) et Sucy – Bonneuil (RER A). Cette ligne devrait à terme rejoindre la plateforme aéroportuaire d'Orly en direction de l'ouest en traversant la zone Senia.
  • plusieurs lignes Optile / STRAV en direction de Valenton et Villeneuve St Georges notamment

Les travaux d'édification de la gare proprement dite s'accompagneront de la construction d'une passerelle reliant la gare à la station Tvm / 393 réaménagée.

Les travaux commencent en 2011, l'ouverture de la gare aura lieu en décembre 2013, jour de mise en place des horaires SNCF pour l'année 2013-2014.


Situation initiale

La photo suivante (assemblage) a été prise en mai 2008 depuis le pont SNCF situé sur la RD 86, en direction du sud.

Pompadour - Panoramique depuis le pont de la RNIL 186 - Mai 2008
cliquez sur la photo pour l'afficher en totalité

On voit de gauche à droite:

  • un petit bout du poste d'aiguillage de Pompadour (Poste 1 de Villeneuve)
  • le magasin Atlas, situé sur le bord de la RN6 au coin du carrefour Pompadour
  • juste à droite, la rampe d'accès à la Ligne à Grande Vitesse Sud-Est (bifurcation de Créteil). Les voies 1, 2 et 1M sont en bas de cette rampe d'accès.
  • le faisceau du dépôt de Villeneuve
  • les voies du RER (les 3 les plus à droite, soit dans l'ordre les voies 2M, 1bis et 2bis)
  • enfin la voie de desserte de la plaine sud du parc interdépartemental des sports, le chemin des Boeufs. Le carrefour au premier plan correspond au rond-point signalé sur le plan masse ci-dessus (le rond-point reste cependant à créer)

La gare RER se situe derrière les peupliers sur la droite de l'image.


L'enquête publique de 2005 (7 février - 12 mars 2005)

Ce projet de gare a été soumis début 2005 à enquête publique. Les informations de cette section sont issues des documents présentés lors de cette enquête. L'état (en construction / en service) des infrastructures ainsi que leur identification (RN 186 ou RNIL 186 pour RD 86) reprend la situation de 2005.

En 2005, il a été présenté un projet complet, offrant notamment 4 voies à quai dans la nouvelle gare. Il était cependant précisé que, pour des raisons financières notamment, seules 3 voies seraient disponibles dans un premier temps.

Le schéma de situation

Le schéma de situation permet de localiser le projet et de visualiser les infrastructures environnantes.

Pompadour - Vue aérienne et schéma - Enquête Février 2005
cliquez sur le schéma pour l'afficher en totalité  

LEGENDE

INFRASTRUCTURES EXISTANTES

INFRASTRUCTURES EN CONSTRUCTION
INFRASTRUCTURES PROJETEES

  • en vert, la ligne D du RER et la gare de Villeneuve Prairie (la gare du Vert de Maisons est hors plan)
  • en jaune, la ligne C du RER et les gares des Ardoines et Choisy
  • en bleu, la ligne bus en site propre du Trans Val de Marne d'Antony-Croix de Berny RER B à St Maur Créteil RER A
  • en mauve, trait continu, la ligne de métro M 8 et le terminus actuel de Créteil-Préfecture
  • le cercle vert situe le pôle intermodal de Pompadour (en projet)
  • en mauve, trait pointillé, le prolongement de la ligne de métro M8 jusqu'à Créteil-Parc des Sports (en construction)
  • en orange, la section Pompadour - Sucy-Bonneuil RER A de la ligne bus en site propre (TCSP) de Thiais Carrefour de la Résistance à Sucy-Bonneuil RER A (en construction)

Le plan masse

Le plan masse permet de visualiser en quoi consistait le projet initial de la gare.

Pompadour - Plan Masse - Enquête Février 2005
cliquez sur le schéma pour l'afficher en totalité

On voit les 2 quais (en courbe) avec 4 voies à quai (la 4e côté dépôt SNCF de Villeneuve est différée: dans une première phase, on ne devrait avoir que 3 voies à quai, soit de haut en bas 2bis, 1bis et 2M), en beige la zone voyageurs disposée au-dessus des voies et la passerelle de correspondance (120 m) jusqu'à la station bus en site propre (Tvm et liaison Thiais - Sucy-Bonneuil),  en gris quadrillé (circulations routières) et en beige, le parvis de la gare, à droite en noir la voie d'accès depuis la RNIL 186.

Côté Tvm, la configuration alors prévue comprend un déplacement  du site propre bus actuellement au centre de la RNIL 186 de façon à (1) faciliter l'accès aux 2 arrêts bus (2) permettre le retournement des bus du TCSP Pompadour - Sucy-Bonneuil RER.

Notez le rond-point sur la droite, il vous permet de vous situer sur la photo panoramique de l'existant ci-dessus..

Le récapitulatif des aménagements prévus

Pompadour - Aménagements - Enquête Février 2005
cliquez sur le schéma pour l'afficher en totalité

En haut à droite, le rond-point est le carrefour Pompadour entre RN 6, RNIL 186 et RD 60 (accès à la RN 406). 

En dehors des parkings pour Personnes à Mobilité Réduite, aucun parking spécifique à la gare n'est évoqué. Il n'est en effet pas prévu de déposer sa voiture à proximité de la gare. Il restera cependant à éviter que les parcs de stationnement du Parc des Sports ne servent de parcs-relais malgré eux...

La coupe

Pompadour - Coupe - Enquête Février 2005 
cliquez sur le schéma pour l'afficher en totalité

On découvre ici que le bâtiment voyageurs est réduit à sa plus simple expression. La zone voyageurs est en effet une zone ouverte et découverte. Seul le bâtiment d'accueil à la verticale des arrêts de bus est couvert et fermé...

Calendrier et coût des travaux

Le calendrier fait référence à un début des travaux en 2007. Vu la situation à mi-2008, le calendrier aura un retard de plusieurs années. Le coût des travaux (conditions économiques de 2000) était alors estimé à 28 M EUR.


Le projet de décembre 2008

En décembre 2008, un nouveau projet a été présenté au Conseil du STIF. Qu'y a-t-il de nouveau ?

  • une modification du projet au niveau de la station du Tvm sur la RNIL 186. Le report du terminus du TCSP en provenance de Sucy-Bonneuil RER jusqu'à Thiais - Carrefour de la Résistance (centre commercial Thiais Village) fait que le dispositif de retournement des bus du TCSP au niveau de Pompadour n'est plus nécessaire. Le déplacement en partie sud de la RNIL 186 de la voie du site propre est supprimé; le site propre reste donc en position axiale mais on évite la traversée de la chaussée sud de la RNIL 186 par le prolongement de la passerelle jusqu'aux 2 quais du site propre et au trottoir nord de la RNIL 186, et l'installation de 4 escaliers (un sur chaque quai, un sur le trottoir nord, un sur le trottoir sud) et d'un ascenseur unique (sur le quai direction Choisy). Les quais du site propre sont allongés à 40 mètres (soit plus que la longueur de 2 bus articulés de 18 mètres)
  • un nouveau phasage plus restrictif, mettant à disposition seulement 2 voies à quai (sur les 4 prévues en configuration complète). Ceci veut dire que seul un quai est construit en première phase:
    • la voie 2bis est décalée vers l'ouest, de façon à libérer la place nécessaire pour le quai
    • le quai unique est prévu avec une longueur de 300 mètres, une largeur maximale de 6,20 mètres (soit 2,10 m de chaque côté au droit des escaliers), et une hauteur supérieure à celle habituelle des quals de la ligne D, 92 cm au lieu de 55, plus proche de celle de la gare de Châtelet les Halles. On y accède par 3 escaliers fixes, 1 escalier mécanique et 1 ascenseur (pour les Personnes à Mobilité Réduite)
    • la voie 1bis reste à sa position. Cette voie banalisée (permettant la circulation dans les deux sens) permettra de retourner (faire repartir en sens opposé) un train en cas de situation perturbée. 
    • la voie 2M reste également à sa place, mais elle ne bénéficie d'aucun quai dans cette première phase. On garde cependant pour le futur la possibilité de construire le 2e quai pour cette voie 2M et une 4e voie qui viendrait s'intercaler entre les voies 2M et 1bis.
  •  le bâtiment voyageurs comporte à l'étage supérieur le bureau du chef de gare, un guichet et un petit hall d'attente en seules parties couvertes et fermées.

Les prévisions de trafic font état

  • au moment de l'ouverture de 3000 voyageurs (entrants et sortants !) à l'heure de pointe du matin, ou 21000 voyageurs par jour, en se plaçant dans l'hypothèse d'une desserte à l'heure de pointe du matin de 8 trains par heure et par sens 
  • pour 2015 de 4300 voyageurs (entrants et sortants !) à l'heure de pointe du matin, ou 30100 voyageurs par jour, en se plaçant dans l'hypothèse d'une desserte à l'heure de pointe du matin de 16 trains par heure et par sens.

Le coût du projet dans cette première phase est estimé à 37,2 M EUR (conditions économique de janvier 2006) Le  financement est apporté à 65 % par la Région Ile de France, 19 % par le Conseil Général du Val de Marne et 16 % par l'Etat.

Les travaux sont prévus de 2010 à fin 2013. On peut donc espérer une ouverture pour la mise en place des horaires 2013-2014...


 

La gare fut donc mise en service en décembre 2013 avec la configuration issue des décisions de 2008. Elle dispose donc d'un quai unique desservant les voies 1bis (sens nord-sud en principe) et 2bis (sens sud-nord).

Côté bus, les correspondances disponibles se font donc:

  • avec les bus RATP Tvm et 393 à l'extrémité de la passerelle qui surplombe le parc interdépartemental des sports
  • avec les bus STRAV O1 et O2 (Créteil-L'Echat - Valenton - Crosne ou Limeil-Brévannes) sous le bâtiment de la gare
  • avec les bus STRAV B (Créteil-L'Echat - Villeneuve-St-Georges-Gare RER) à proximité du carrefour Pompadour

Une petite section de piste cyclable permet de desservir la gare à partir de la RD 86 (qui n'est alors pas aménagée pour les vélos, elle ne le sera partiellement qu'en 2015).

Cette gare trouve un public de voyageurs en provenance ou à destination de gares situées au-delà en venant de Paris. C'est donc une des rares gares où la direction Paris n'est pas majoritaire.

Si le fonctionnement normal se fait tant bien que mal, la configuration à 2 voies à quai montre ses limites lorsque la ligne est affectée par un incident:

  • si une des deux voies à quai est indisponible pour une raison quelconque, les trains sud-nord sont en mesure d'utiliser l'autre pour desservir la gare. Mais les trains nord-sud, qui empruntent obligatoirement la voie 2M, ne peuvent plus la desservir.

Lors de son conseil du 8 juillet 2015, le STIF a donc délibéré en faveur du lancement des études pour la création d'un second quai.

Informations supplémentaires